Handisport : Les footballeurs nantais espèrent tenir le choc en D2

©2006 20 minutes

— 

Comme en foot valide, Nantes foot fauteuil électrique vise le maintien. Ce week-end, à Mangin-Beaulieu, l'équipe du capitaine et attaquant Claude Pecqueur [privé de bras] débute son championnat de France de D2. « Le club fait cette année partie du Top 20 français, s'enorgueillit Claude Pecqueur. En six années, on est passé du plus bas niveau régional à la Division 2. »

Cette discipline handisport, qui compte tout de même 260 équipes en France, se joue sur un terrain de basket, entouré de planches pour le délimiter et pour éviter que le ballon (de basket !) ne sorte des limites. Deux équipes de quatre joueurs en fauteuil s'affrontent lors de deux mi-temps de quinze minutes. Elles font progresser la balle à l'aide d'un pare-chocs situé sur le fauteuil. Les qualités requises ? « C'est technique et tactique, répond Claude Pecqueur, meilleur buteur en D3 la saison dernière avec 23 réalisations et postulant à l'équipe de France. Moi, ma force c'est la frappe. Comme je suis très léger, je fais un grand demi-tour très rapide et tire très fort ! »

D. P.