Football : Le Losc signe une victoire capitale

©2006 20 minutes

— 

L'opération escargot est levée. Après trois matchs nuls consécutifs au Stadium Nord, le Losc a battu Paris (1-0) hier, pour la 21e journée de Ligue 1. Un succès arraché au forceps après une tête gagnante de Jean II Makoun, à la 74e minute. « C'est bien, parce que le but provient d'une combinaison qu'on avait travaillée la veille à l'entraînement », sourit le milieu défensif des Dogues, auteur de sa 1re réalisation de la saison. Au-delà du travail bien fait, les hommes de Claude Puel – qui n'avaient plus gagné en Championnat depuis le 3 décembre dernier à Nancy (1-3) – restent surtout bien placés en haut du classement (voir ci-contre). Mieux, ils ont brisé le cercle vicieux qui les voyait se faire rejoindre après avoir ouvert le score. « La victoire est là, c'est le principal », souffle Grégory Tafforeau, le latéral gauche.

Timorés jusqu'à la mi-temps, les Nordistes ont en effet dû s'employer au retour des vestiaires pour marquer les premiers puis préserver leur maigre avantage. « Les Parisiens ont toujours été dangereux en contre, mais d'un autre côté, c'est un succès mérité, parce qu'on a globalement maîtrisé ce match », poursuit le capitaine du Losc. A l'instar des trois dernières rencontres de Lille en L1, le spectre d'une égalisation adverse planait pourtant sur la pelouse. « On reculait, reculait, reculait..., raconte Makoun. Mais cette victoire était trop importante pour lâcher quoi que ce soit. » A Bordeaux, samedi, lors de la 22e journée, les Dogues tenteront de continuer à grappiller les points perdus en route ces derniers temps.

Antoine Maes