Chelsea-PSG: «Les quotidiens britanniques pensent que la qualification est encore possible»

VOS QUESTIONS Qui sera titulaire ce soir? Jouer sans Ibrahimovic est-il forcément un handicap?...

Christine Laemmel

— 

Les joueurs du PSG se congratulent lors de leur victoire contre Reims, le 5 avril 2014, au Parc des Princes.
Les joueurs du PSG se congratulent lors de leur victoire contre Reims, le 5 avril 2014, au Parc des Princes. — THOMAS SAMSON / AFP

[Le chat est terminé]

Merci d’avoir envoyé vos questions pour ce chat. Je vous souhaite un bon match et une bonne soirée.

Jouer sans Ibrahimovic qui est nul en Coupe d’Europe c’est vraiment un problème?

Vous ne me ferez pas dire qu’il vaut mieux jouer sans un attaquant qui a claqué quarante buts cette saison qu’avec. Il a été très mauvais la semaine dernière mais a déjà mis dix buts en C1 cette saison. Maintenant, ils vont devoir faire sans et ce n’est pas sur ce genre de matchs que c’est le plus embêtant. Ils ont une avance à gérer et Cavani défend mieux que Zlatan. Et on ne sait jamais, ça peut permettre un éclair de Lucas en contre s’il joue.

Paris doit-il attaquer ou défendre avant tout? Un pronostic pour ce soir?

Je vais vous donner une réponse de Normand mais ni l’un ni l’autre. Se ruer devant serait aussi stupide que de passer son match derrière. A mon sens, un match réussi des Parisiens ressemblerait à ce qu’ils ont montré en seconde période à l’aller: contrôle de la balle, très peu d’opportunités laissées à Chelsea et aller frapper quand l’adversaire se découvre. Chelsea va bien être obligé de sortir pour tenter de marquer et va devoir presser haut les Parisiens. Si Paris trouve Lavezzi lancé, ça peut alors être dangereux pour les Blues. Un prono? Je suis nul à ça mais je vais vous dire 1-1.

Est-ce qu’on a une idée de la compo parisienne? Pastore va jouer?

On a une bonne idée à l’exception d’un poste, celui d’ailier droit. Logiquement, il est destiné à Lucas qui remplace numériquement Cavani, qui passera dans l’axe à cause de l’absence d’Ibrahimovic sur blessure. Après Javier Pastore a fait une très bonne rentrée avec un but splendide à l’aller et il se serait entraîné avec l’équipe des titulaires hier soir à Stambord Bridge. Donc Lucas ou Pastore. Maintenant, il n’est pas non plus interdit de penser qu’un joueur comme Yohan Cabaye peut débuter à la place d’un Marco Verratti, pas terrible il y a une semaine mais j’y crois très peu.

Combien de supporters du PSG au stade?

3.000 dans le parcage officiel de Stamford Bridge, qui peut contenir 42.000 spectateurs. Logiquement, Stamford Bridge n’est pas un stade très chaud et les historiques s’en plaignent mais il reste capable de se réveiller pour les très grandes occasions. En même temps, ça en est une.


Que pensent les supporters de Chelsea du PSG?

Bonjour. En parlant avec certains, j’ai naturellement senti qu’ils croyaient très fort à la qualification (ils sont supporters, logique) mais il y beaucoup de respect de leur part. Les deux clubs ont une construction similaire à quelques années d’intervalle: ce sont deux bons clubs de leur championnat à la base, stimulés par l’arrivée d’une manne financière importante (russe pour Chelsea avec le milliardaire Roman Abramovitch, qatarie pour Paris) et l’envie de gagner rapidement la Ligue des champions. 

Salut RB, est-ce que tu sens la grande communauté française de Londres derrière le PSG ce soir? On va jouer à domicile?

Bonjour. J’en ai croisé quelques uns dans les rues de Londres qui m’ont parlé du match mais de là à vous dire que toute la communauté française est derrière le PSG, c’est un grand mot. Maintenant, c’est l’occasion pour quelques Parisiens exilés d’aller voir jouer leur équipe sans se taper un trajet d’Eurostar. Certains faisaient la queue pour venir retirer leur place pour le parcage visiteur de Stamford Bridge en début d’après-midi. Mais ne vous attendez pas à voir Oxford Circus envahi si le PSG se qualifie pour le dernier carré.

Bonjour, Jean-charles de Calais. Est-ce que le championnat anglais n'est pas surcoté? Beaucoup d'argent ne veut pas dire meilleur championnat, et je trouve que les joueurs français qui participent à la premier league confondent souvent (ou font semblant)...

Bonjour Jean-Charles. Il faut voir de qui on parle quand on évalue le niveau d’un championnat. De la moyenne du jeu pratiqué, du niveau des petites équipes ou des grands clubs? Ce qui est sûr, c’est que les équipes majeures ne sont plus aussi performantes qu’il y a quelques saisons, où l’on pouvait trouver trois clubs anglais en demi-finale. 

Cette saison, Manchester City n’a pas fait le poids au moment de jouer le FC Barcelone en huitième de finale et Arsenal n’a rien pu faire contre le Bayern Munich (même si c’est loin d’être le seul club à s’être incliné contre les Bavarois) mais l’Angleterre compte encore deux représentants en quart de finale avec Chelsea et Manchester United. Certes, ils ne sont pas en position très favorable puisque Chelsea doit remonter deux buts à Paris et Manchester doit chercher sa place en demi sur la pelouse du Bayern mais ils ont le mérite d’être là. 

Si l’on veut comparer avec un autre championnat, on notera que le championnat d’Italie n’est même plus présent à ce niveau de la compétition et que son champion en titre a été sorti en phase de poule de la C1. Maintenant, pour la valeur d’ensemble du championnat, il faut évident rester lucide, on ne voit pas tout le temps des grands matchs en Angleterre et je ne pense pas que Norwich City jouerait le podium en Ligue 1.

Les Anglais croient-ils vraiment à la qualification ?

Bonjour. Oui même s’ils ont perdu au match aller. Hier soir, José Mourinho a ramené la plupart des interrogations des journalistes britanniques sur cette volonté de réussir ce retournement de situation. 

Même s’ils ont pris trois buts à l’aller, ils n’ont pas été largement dominés par le PSG, qui a même souffert une bonne partie de la première mi-temps. En pointe, le possible retour de Samuel Eto’o change un peu la donne par rapport à l’aller où il faut bien être franc, Schürrle et Torres n’ont pas servi à grand chose. En tout cas, les quotidiens britanniques pensent que la qualification est encore possible. 

Beaucoup rappellent le succès de Chelsea contre Naples en huitième de finale de la la Ligue des champions en 2012. A l’aller, les Blues s’étaient fait taper 3-1 mais s’étaient imposés au retour 4-1 à Stamford Bridge. Et Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani, présents ce jour là côté italien, s’en souviennent sans doute...

------------------------------------

Présentation du chat:

Si le PSG a pris de l’avance lors du match aller au Parc des Princes, la tâche risque d’être plus ardue ce mardi soir sur le sol anglais. Ibra blessé, le PSG devra s’imposer sans le géant suédois et ne pas trembler dans le stade de Stamford Bridge. Trois mille supporters parisiens ont fait le déplacement, probablement bien galvanisés par les chances de qualification (tout de même conséquentes) des hommes de Laurent Blanc.

A Londres, Romain Baheux, journaliste sport de 20 Minutes a répondu à vos questions en direct de Londres.