PSG-Chelsea: Le match des clubs en chiffres

FOOTBALL Avant le terrain, «20 Minutes» fait le match: budget, expérience, attaque...

R.B. et S.N.
— 
Laurent Blanc et José Mourinho s'affrontent en quart de finale de Ligue des champions le 2 avril 2014.
Laurent Blanc et José Mourinho s'affrontent en quart de finale de Ligue des champions le 2 avril 2014. — 20 Minutes

Pour le terrain, il faudra attendre mercredi soir. Dans les chiffres, le combat est déjà imaginable. Avant le quart de finale aller de Ligue des champions au Parc des Princes entre le PSG et Chelsea, 20 Minutes compare les deux clubs sur cinq points.

Le budget: avantage PSG

Parmi les clubs les plus riches d’Europe, le PSG affichait la saison dernière un budget de 399 millions d’euros selon une étude du cabinet Deloitte. Plus que le club anglais dont la puissance financière était estimée à 303 millions d’euros en 2012-2013. Depuis, le budget du club parisien a encore sensiblement augmenté. Selon Le Parisien, il s’établirait à 480 millions d’euros pour l’exercice actuel.

L’expérience en Ligue des champions: avantage Chelsea

Si le PSG n’est pas coutumier d’une place en quart de finale de la Ligue des champions, ses joueurs sont bien rodés aux exigences de cette compétition européenne. Les joueurs du possible onze de départ de Laurent Blanc mercredi soir affichent plus de 39 matchs de moyenne dans la plus grande compétition européenne. Une dizaine de moins que Chelsea dont les titulaires en puissance ont une moyenne de 48 rencontres disputées en Ligue des champions et où les joueurs ont davantage l’habitude d’aller au bout. Douze joueurs ont déjà gagné la C1 au sein de la formation londonienne contre seulement deux –Maxwell et Thiago Motta- au PSG.

Âge moyen des joueurs: égalité

L’âge moyen du onze titulaire du PSG et de Chelsea est sensiblement équivalent avec 28,2 années pour les Franciliens et 28,3 pour les Blues. Une petite différence tout de même, alors que Laurent Blanc n’a qu’un joueur âgé de 25 ans ou moins (Verratti 21 ans), José Mourinho en aligne quatre (Azpilicueta, Oscar, Hazard et Willian). A l’inverse «The Special One» a dans son effectif des joueurs d’un âge avancé à l’image de Lampard (35 ans), Terry ou Eto’o (33 ans) alors que le Parisien le plus vieux –Maxwell– a 32 ans.

Meilleure attaque: avantage PSG

Avec son attaque quatre étoiles composée de Zlatan Ibrahimovic et d'Edinson Cavani, entre autres, le PSG a marqué 22 buts cette saison en Ligue des champions. Soit la deuxième meilleure attaque de la compétition, derrière le Real Madrid (29 buts). Chelsea est loin du compte avec seulement 15 buts en C1. Il s’agit de l’attaque la moins prolifique avec celle de Manchester United.

Meilleure défense: avantage Chelsea

C’est sans doute le point fort des Blues. Avec seulement quatre buts encaissés sur l’ensemble de la compétition, Chelsea est difficilement prenable. Seul l’Atlético Madrid égale le club de Roman Abramovitch. Côté PSG, Laurent Blanc n’a pas à rougir. Les Parisiens n’ont concédé que six buts depuis le début de la compétition reine soit autant que le Bayern Munich ou Barcelone.