Ils ont marqué l’histoire du cyclisme et du dopage

D'après AFP

— 

- 1967: le Britannique Tom Simpson décède sur les pentes du Mont Ventoux pendant le Tour de France.

- 17 Juillet 1998: affaire Festina. L'ensemble de l'équipe Festina, dont Richard Virenque, est exclue du Tour de France pour dopage organisé à l'EPO et aux hormones de croissance. Le Tour 1998 est rythmé par les descentes de policiers et les auditions de coureurs.

- 6 juin 2001: Descente de la brigade antistupéfiants (NAS) de Florence et la brigade financière de Padoue en soirée, à San Remo et ses environs, soit à trois jours de l'arrivée du Giro. Perquisitions des 20 équipes participantes. Fouilles complètes dans les hôtels et les véhicules. Saisie de substances susceptibles d'être dopantes

- 11 mai 2003: le cycliste lituanien Raimondas Rumsas est contrôlé positif pendant le Tour d'Italie. Troisième du tour 2002, il sera condamné en France pour importation de produits dopants.

- 8 octobre 2004: le cycliste belge Johan Museeuw est suspendu deux ans.

- 18 avril 2005: le champion olympique américain du contre-la-montre en 2004, Tyler Hamilton, est suspendu deux ans par l'Agence antidopage américaine (Usada). Il a été convaincu de dopage par transfusion sanguine en septembre 2004 au lendemain de sa victoire dans un contre-la-montre du Tour d'Espagne.

- Août 2005: des échantillons d'urine de Lance Armstrong du Tour 1999, analysés a posteriori, contiendraient de l'EPO, affirme le quotidien sportif L'Equipe. Armstrong nie.

- 8 février 2006: le cycliste espagnol Roberto Heras est suspendu deux ans et déchu de sa victoire sur le Tour d'Espagne 2005 où il avait subi un contrôle positif à l'EPO.

- Mai 2006: la garde civile espagnole enquête sur un vaste système de dopage sanguin dans le cyclisme, l'affaire «Puerto». Une soixantaine de cyclistes sont identifiés. Plusieurs coureurs ne sont pas autorisés à prendre le départ du Tour de France le 30 juin, dont Jan Ullrich, Ivan Basso et Francisco Mancebo, ainsi que l'équipe Astana de Vinokourov. Affaire en cours.

- Juillet 2006: Le cycliste Floyd Landis, maillot jaune du Tour de France 2006, est contrôlé positif à la testostérone au soir de sa victoire dans la 17e étape du Tour à Morzine (Haute-Savoie) qu'il avait gagnée après un raid solitaire de 130 kilomètres en montagne. L'annonce de contrôle positif, le 27 juillet, fait l'effet d'une bombe et pas seulement dans le monde du cyclisme. Landis dément