Rugby: Mourad Boudjellal prêt à annuler un match amical contre Béziers en cas de victoire du FN aux municipales

RUGBY Le président toulonnais prend position...

R.B.

— 

Mourad Boudjellal, le président de Toulon, le 14 décembre 2013, au stade Mayol.
Mourad Boudjellal, le président de Toulon, le 14 décembre 2013, au stade Mayol. — BORIS HORVAT / AFP

L’annonce va-t-elle convaincre des électeurs? Dans une interview accordée à Midi Libre jeudi, le président du RC Toulon Mourad Boudjellal se montre clair avant le deuxième tour des élections municipales dimanche. Si Robert Ménard, le candidat soutenu par le Front national, venait à l’emporter à Béziers, il annulerait le match amical programmé en juillet entre les Biterrois (Pro D2) et la formation varoise.

«Je ne partage pas les valeurs de ce parti»

«Je sais trop ce que le mandat du FN a coûté à Toulon. Sa gestion était telle que la préfecture aurait dû la mettre sous tutelle en quelques années. Et puis, je ne partage pas les valeurs de ce parti, explique-t-il dans les colonnes du quotidien régional. Quand je recrute un joueur, je ne regarde pas s’il est blanc ou noir, étranger ou pas, mais s’il est bon ou mauvais. Je défends une équipe multiraciale... Alors serrer la main à un maire FN…»

Arrivé en tête au premier tour avec plus de 44% des voix, Robert Ménard est le favori dans la course à la mairie de Béziers face à Elie Aboud (UMP) et Jean-Michel du Plaa, qui a perdu l’investiture du PS pour avoir refusé de se retirer entre les deux tours.