Olympique de Marseille: Margarita Louis-Dreyfus «n’envisage pas la cession du club»

FOOTBALL L’actionnaire principale de l’OM affirme ne pas avoir l’intention de vendre le club…

avec AFP

— 

L'actionnaire principale de l'OM, Margarita Louis-Dreyfus, lors de la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France, le 14 avril 2012.
L'actionnaire principale de l'OM, Margarita Louis-Dreyfus, lors de la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France, le 14 avril 2012. — Niviere/Sipa

Margarita Louis-Dreyfus a réaffirmé, sur le site du club, qu’elle «n’envisage pas la cession du club» mais n'a «pas les moyens» d'une «surenchère» avec le PSG ou Monaco, d'après des propos mercredi sur le site de l'OM. «Je ne suis pas Robert (son ex-mari, décédé, ancien actionnaire principal du club) et je n'ai pas ses possibilités financières pour imiter les investissements des actionnaires parisiens et monégasques», explique Margarita Louis-Dreyfus.

Concernant la vente du club, la femme d’affaires considère «qu’il n'existe aucun candidat crédible capable de s'engager à la hauteur de nos concurrents. Et [elle] ne cédera pas le club à quelqu'un qui fait des promesses qu'il ne puisse pas tenir». «Mon investissement dans l'OM est déjà très important (...), on ne peut pas espérer plus de moi dans cette situation: chaque euro que je dépense pour l'OM vient des réserves limitées de ma famille et non des caisses du groupe dont mon mari était le dirigeant, poursuit-elle. Sachant cela, il n'est pas question de faire n'importe quoi. J'ai une responsabilité vis-à-vis de mes fils.»

Marseille est actuellement 6e à 9 points de la 3e place occupée par Lille, qui ouvre l'accès aux tours préliminaires, porte d'entrée de la Ligue des champions.