La folle hypothèse d'un rachat de l'OM par l'émir de Dubaï

S.A

— 

Franck Ribéry et Djibril Cissé, duo tant attendu à Marseille, doit enfin être associé en compétition samedi face à Cambrai (CFA2) en 32e de finale de la Coupe de France de football, rodage d'un attelage qui veut tirer l'OM vers les sommets.
Franck Ribéry et Djibril Cissé, duo tant attendu à Marseille, doit enfin être associé en compétition samedi face à Cambrai (CFA2) en 32e de finale de la Coupe de France de football, rodage d'un attelage qui veut tirer l'OM vers les sommets. — Boris Horvat AFP
«Nous démentons catégoriquement toute discussion et toute négociation avec l'émir de Dubaï. Les seules discussions menées actuellement le sont avec M. Jack Kachkar et nous confirmons la date limite du 15 janvier, au-delà de laquelle ces discussions pourraient être poursuivies ou non». Le porte-parole de Robert-Louis Dreyfus n'a pas tardé à commenter la (pseudo ou non?) révélation de la radio RTL et de son journaliste vedette Eugène Saccomano.

Pourtant, l'hypothèse d'un "RLD" en négociations avancées pour vendre l'OM à l'émir de Dubaï a de quoi séduire. D'abord parcequ'elle expliquerait le voyage du club phocéen pour un tournoi fantoche aux Emirats arabes unis, un périple incongru à cette période de la saison et pas vraiment dans les traditions olympiennes.

Ensuite parcequ'elle éclaircirait le rôle étrange de Sven-Goran Eriksson. L’entraîneur suédois, présent dans les tribunes du stade émirati, se serait présenté à la star marseillaise Djibril Cissé comme le futur entraîneur de l'OM, ainsi que le rapporte «L'Equipe». Il avait auparavant nié avoir de quelconques prétentions, assurant n’être là que sur invitation du Prince héritier.

Dans tous les cas, la revente de l'OM par son actionnaire principal, à Jack Kachkar ou à un autre, ne fait quasiment plus aucun doute...