Basket : L'Hermine espère reverdir à Saint-Etienne

©2006 20 minutes

— 

« On n'arrive pas à regarder vers le haut ! » L'ailier nantais Nicolas Gayon, arrivé à l'intersaison, ne croyait pas vivre des moments aussi difficiles. L'Hermine, 15e à seulement deux petites unités de la lanterne rouge Angers, se déplacera à Saint-Etienne (16e), demain soir, à l'occasion de la 16e journée de Pro B. Une confrontation aux relents de N1. Battus à la maison le week-end dernier par Châlons-en-Champagne (3e) 62-70, les Nantais ne sont guère à l'abri de la relégation.

« Il est impératif que l'on batte les équipes qui jouent le maintien comme nous », estime Gayon. L'opération survie débute donc dans le Forez et se poursuivra la semaine prochaine contre le dernier, Angers, à domicile. « On est toujours en sursis, conclut l'ailier de l'Hermine. On joue la peur au ventre, surtout chez nous. Il nous faut un déclic... »

David Phelippeau