Basket féminin : L'ESBVA ne veut pas s'arrêter là

©2006 20 minutes

— 

Début des choses sérieuses. Ce soir, Villeneuve d'Ascq se déplace à Aix-en-Provence, en 16e de finale aller de l'Eurocoupe. « C'est sûr, affronter une équipe française, ça perd un peu de son charme », estime Abdou N'Diaye, l'entraîneur nordiste. N'empêche, les Villeneuvoises entament avec gourmandise la phase éliminatoire sur la scène continentale.

Au départ, l'objectif était « de faire mieux que la saison passée [8e de finaliste] », indiquait en début de saison Yannick Le Borgne, la manager général. Mais voilà, l'automne a révélé le véritable potentiel de l'ESBVA : celui d'une machine de guerre capable de remporter six matchs sur six en phase de poule. « Les grandes équipes sont celles qui affichent une constance dans l'effort », prévient Abdou N'Diaye. Ce week-end, son équipe s'est encore montrée impitoyable en pulvérisant Nice (105-52), lors de la 14e journée de Ligue féminine. « Si on continue comme ça, on peut aller encore plus loin », s'enthousiasme le coach, dont la formation a déjà battu les Provençales cette saison (87-74), en Championnat.

A. M.