Auto : Peugeot s'offre une Dream Team pour Le Mans

©2006 20 minutes

— 

Quatorze ans après sa dernière victoire aux 24 Heures du Mans, Peugeot a présenté hier sa nouvelle 908 Diesel, qui participera à la célèbre course les 16 et 17 juin prochains. Pour le constructeur français, c'est un grand retour en compétition automobile après des titres mondiaux en rallye, mais aussi un passage raté en Formule 1.

Afin de réussir ce nouveau défi, la firme sochalienne n'a pas lésiné sur les moyens en recrutant six pilotes de premier plan, parmi lesquels Sébastien Bourdais (triple champion en Champ Car), Jacques Villeneuve (champion du monde de F1) et Marc Gené (pilote d'essais chez Ferrari). « Le Mans, c'est une course mythique. Et quand on peut la faire dans de bonnes conditions comme ce sera le cas avec Peugeot, il ne faut pas passer à côté de l'occasion. J'avais dit que je rêvais de disputer Le Mans après ma carrière en F1, ce sera fait », confie Villeneuve. Les Français Nicolas Minassian et Stéphane Sarrazin, ainsi que le Portugais Pedro Lamy – tous anciens pilotes de F1 –, complèteront l'écurie tricolore. Malgré sa Dream Team et un moteur Diesel V12 pouvant atteindre les 700 chevaux, Peugeot aura toutefois fort à faire face à Audi, qui enchaîne les victoires au Mans (six succès en sept ans), dont le dernier avec une diesel. « Notre objectif en 2007 est de progresser et d'adapter la 908 aux différents circuits de manière à obtenir un niveau de performance qui soit au rendez-vous en 2008 », précise Michel Barge, directeur de Peugeot Sport.

La 908 fera ses grands débuts en compétition les 14 et 15 avril lors d'une épreuve des Le Mans Séries, à Monza (Italie). De nombreuses séances d'essais sont également prévues, avec notamment trois simulations de 24 heures. Un travail titanesque à la hauteur de l'épreuve mancelle.

Jérôme Capton

En cas de victoire sur le circuit de la Sarthe, Jacques Villeneuve rejoindra dans l'histoire Graham Hill. L'Anglais est pour l'instant le seul pilote à avoir décroché « la triple couronne », à savoir les 24 Heures du Mans (1972), le championnat du monde de F1 (1962 et 1 968) et les 500 miles d'Indianapolis (1966). Le Canadien pourrait même faire encore mieux puisqu'il a également décroché le championnat américain de Cart (1995). Il n'a cependant jamais gagné le GP de Monaco, contrairement à Hill.