Sotchi 2014: Le CSA «visionne les propos» des commentateurs de France TV

JO Les commentateurs de France TV n'ont pas fait l'unanimité durant les JO de Sotchi...

avec AFP

— 

Nelson Monfort, Annick Dumont et Philippe Candeloro, journalistes et consultants France Televisions pour les JO de Sotchi.
Nelson Monfort, Annick Dumont et Philippe Candeloro, journalistes et consultants France Televisions pour les JO de Sotchi. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a indiqué lundi à l'AFP qu'il visionnait «les propos» tenus à l'antenne de France Télévisions par ses commentateurs sportifs durant les jeux Olympiques de Sotchi, qui viennent de s'achever dimanche.

«Beaucoup d'interpellations depuis plusieurs jours sur les commentaires aux JO sur FTV. Le CSA examinera ce dossier», avait publié récemment sur son compte Twitter (@c_kellycsa) la conseillère du CSA, Christine Kelly.

Certains propos jugés misogynes et graveleux par des téléspectateurs

«On visionne les propos», a confirmé à l'AFP le CSA, sans plus de précisions sur le calendrier du groupe de travail chargé de ce dossier.

Certains propos tenus à l'antenne de France Télévisions par les commentateurs des jeux Olympiques de Sotchi, achevés dimanche, ont été jugés misogynes ou graveleux par des téléspectateurs et des internautes qui ont réagi sur les réseaux sociaux et alerté le CSA