Coupe de France : L’Aviron s’attend à ramer contre l’OL

— 

 Le Pays Basque est en effervescence. Ce week-end, le stade Jean-Dauger de Bayonne accueillera en moins de 24 heures deux des plus grands clubs français du moment : le Stade Français puis l’Olympique Lyonnais. «C’est une chance inouïe », reconnaît Manu Mérin, le président de la section football de l’aviron bayonnais, actuel leader de son groupe de CFA. Dans ce fief du rugby, la venue du quintuple champion de France, dimanche, lors des 32es de finale de la Coupe de France, suscite un énorme engouement. « La location a débuté aujourd’hui [hier], et tout laisse à penser que le stade d’une capacité de 15 000 places affichera complet », souligne Manu Mérin. Reste à espérer que la météo ne viendra pas gâcher la fête. « On ne prévoit pas de fortes pluies avant dimanche. De toute façon, les services municipaux se sont engagés dès la fin du match de rugby, samedi, à remettre la pelouse en état, car nous voulons éviter tout risque de blessure. Nous nous en voudrions, vu les échéances qui attendent l’OL. Le propre des Basques est de recevoir leurs hôtes comme il se doit ». Si son équipe ne se présentera pas en victime expiatoire, Manu Mérin ne se fait cependant pas trop d’illusions sur l’issue de la rencontre. Même si Bayonne avait réussi l’exploit il y a trois ans d’éliminer successivement Guingamp (4-4 a.p., 5 t.a.b. à 3) et Bordeaux (1-0 a.p.) avant d’échouer en 8e de finale face au PSG (0-2), futur lauréat de l’épreuve. « Il y a une part d’incertitude dans le sport,mais l’OL, c’est un autre monde. »

S. Marteau