Coupe de France : Les Pingouins se préparent à affronter les Troyens

©2006 20 minutes

— 

« C'est un match comme un autre qu'il faudra gagner ! » La formule de Bernard Laydis, le président de Libourne-Saint-Seurin (13e de L2) a le mérite d'annoncer la couleur. Pas question pour les Pingouins de faire preuve de sentimentalisme au moment de recevoir Troyes (18e de L1), samedi soir sur la pelouse du stade Moueix (21 h) en 32e de finale de la Coupe de France. Certes, Jean-Marc Furlan, le coach de la formation auboise, a dirigé Libourne de 1997 à 2003 et a emmené l'équipe de la CFA 2 jusqu'en National. « Mais au moment du coup d'envoi, peu de joueurs de chez nous l'auront connu en tant qu'entraîneur et il ne faut pas tout mélanger », lâche Bernard Laydis, qui entend rappeler la qualité du travail de Didier Tholot depuis son arrivée à la tête des Pingouins.

« Nous avons accompli une encourageante première partie de saison et nous avons des joueurs capables de réaliser un exploit. Les Troyens sont tout de même les favoris, mais nous voulons nous faire plaisir et nous espérons que le stade sera plein », souligne le président de Libourne-Saint-Seurin. Et de lancer : « Entre deux équipes qui ont la réputation de pratiquer un football porté sur l'offensive, on peut s'attendre à un beau spectacle. »

F. C.