Saut à la perche: Renaud Lavillenie bat le record du monde de Sergueï Bubka

ATHLÉTISME e Français a passé 6,16 m en salle…

R. B.

— 

Photo montage de Renaud Lavillenie (g) sautant à la perche à Angers le 25 juillet 2009 et Sergueï Bubka dépassant une barre de 5m 70 en finale des JO de Séoul le 28 septembre 1988
Photo montage de Renaud Lavillenie (g) sautant à la perche à Angers le 25 juillet 2009 et Sergueï Bubka dépassant une barre de 5m 70 en finale des JO de Séoul le 28 septembre 1988 — AFP

Un exploit exceptionnel. Le Français Renaud Lavillenie a battu le record du monde de saut à la perche, jusque là détenu par Sergueï Bubka, ce samedi à Donetsk (Ukraine) en franchissant 6,16m au premier essai.

>> Regardez le saut du Français à 6,16m:

Le perchiste avait battu son record personnel début février avec une barre à 6,08 m effacée au meeting de Bydgoszcz, en Pologne. Une semaine auparavant, il s'était déjà élevé à 6,04 m à Rouen. Sur Twitter, Renaud Lavillenie a partagé sa joie d'avoir accompli cette performance.

Champion olympique en titre, Lavillenie fait tomber l’un des records mythiques de l’athlétisme sous les yeux de l’Ukrainien Sergueï Bubka, qui avait établi le précédent record au même endroit en 1993. 

>> Regardez la performance de Bubka en 1993:

«C’est fantastique, je ne dirais pas que c’est fou, a réagi l'ancien recordman du monde sur RMC. C’est un moment historique et je suis très heureux que Renaud le réalise à Donetsk, dans ma ville. Je suis heureux. Mon travail est d’aider les athlètes à performer. L’athlétisme est ma vie. Je suis très heureux pour lui et pour l’athlétisme.»

Le Français a voulu ensuite tenter de passer une barre à 6,21m mais a dû stopper le concours, touché par une blessure au pied.

Les hommages affluent. Sur Twitter, le sport français a salué l'exploit de Lavillenie, à l'instar du Champion d'Europe de basket en 2013 et meneur des San Antonio Spurs, Tony Parker:

Interviewé par BFM TV, Thierry Vigneron, ancien perchiste et ex-détenteur du record du monde a exprimé son admiration pour Renaud Lavillenie. «Ça rappelle des bons souvenirs pour la perche française. Renaud nous démontre que la perche française avec ses particularités peut représenter quelque chose de monstrueux. Je suis encore sous le choc de ce que je viens de voir.»