Sotchi 2014: Jansrud plus fort que les Américains... Les Français à la rue... Le super-G masculin à revivre en live comme-à-la-maison...

R. B. (A. M. pour le live)

— 

Bode Miller lors de la descente des Jeux olympiques le 9 février 2014.
Bode Miller lors de la descente des Jeux olympiques le 9 février 2014. — BRIAN KERSEY/NEWSCOM/SIPA
8h14: Merci aux courageux d'avoir été avec moi sur ce live du Super G depuis 7h du matin... Sotchi continue sur 20 Minutes, et tout le reste aussi...
8h12: Et on va en rester là pour ce matin... Dans l'attitude, les Bleus étaient un peu mieux, mais ça reste très décevant au niveau du classement... Belle bagarre pour le podium en haut, avec un ex aequo pour le bronze et un gros chrono de Jansrud pour la Norvège.
8h07: La réac d'Adrien Théaux... "Aux JO 10e c'est correct, mais ce qui comptait c'était une médaille"... "Je suis bien déçu. Vu le niveau fallait pas faire de faute"...
8h06: Bon il reste des mecs à passer, mais c'est quasi figé pour le podium, sauf miracle.
8h02: OOOOH WEIBRECHT!!!! L'Américain à deux doigts de faire sauter Jansrud!!! Mais il prend quand même l'argent pour le moment...
8h: A priori, c'est bouclé pour Jansrud. Kjetil de son prénom. La traduction de Patrinck en norvégien.
7h56: Ah un moment, faudra peut être pensé à se faire un petit Grenelle de l'alpin français nan? C'est une catastrophe sur ces JO. Une catastrophe.
7h55: Et il termine 14e provsoire... C'est quand même con après avoir fait les 2/3 de la course dans les temps des trois meilleurs...
7h55: Ah et en fait non... Il a craqué en bas...
7h54: Oh il est dans la course au podium!
7h54: Ah pas mal... 29 centièmes de retard en haut...
7h54: Allez, David Poisson. C'est pas son truc le Super G, mais sait-on jamais...
7h51: Il reste un Français à passer... C'est l'ami David Poisson. On n'attend pas grand-chose, et c'est peut être dans ces moments-là qu'on claque un gros truc. M'enfin, je dis ça pour entretenir l'espoir hein...
7h49: Clarey en itw... "J'ai fait ce que j'ai pu pour arriver en forme ici"... "C'est décevant comme résultat, mais c'était pas gagné d'être ici"..."J'aurai aimé faire mieux, mais j'y ai mis le coeur"...
7h48: Bon, normalement, plus personne ne doit pouvoir monter sur le podium malgré tout. Normalement...
7h47: Excellence des coachs français...
7h45: Oh WOW! On a un Ex aequo sur le podium provisoire! Le canadien Hudec descend dans le même temps que Bode Miller!!!
7h44: Et vous savez quoi? Et bien ça pue l'or pour Jansrud...
7h43: JANSURD PASSE MILLER! Enorme perf du Norvégien, énorme!
7h41: Pffffffffffffffffffffffffffff... Déception avec cette èe place provisoire... La Berezina continue pour l'alpin tricolore...

7h41: Aucune erreur mais trop lent, tout simplement.

7h40: ... 63 centièmes de retard... Dur, dur, dur.
7h39: ALLEZ ADRIEN!!! C'EST POUR TOI!
7h39: Allez mon petit... Depuis que je me suis levé ce matin je sens qu'il y a un gros coup à faire...
7h38: Allez là on a un Suisse, et derrière, c'est au tour d'ADRIEN THEAUX.
7h38: Voire deux sur trois.
7h37: Pour info, madame Bode Miller est en bas de la piste. Et madame Bode Miller, c'est quelque chose...
7h35: Le champion olympique de descente à deux doigts de nous faire une Marion Rolland en haut d'ailleurs.
7h35: OH MAYER QUI SORT!!! Il était en avance sur Miller à tous les intermédiaires l'Autrichien...
7h34: En bas de la piste, Bode Miller a chopé un talkie pour remonter les infos aux autres Américains. Déjà coach le gars.
7h33: Oh ça va chialer en Norvège... Svindal prend une grosse claque, il est 4e au provisoire...
7h33: Une demie seconde de retard au 1er intermédiaire!
7h32: Svindal! Le patron en piste!
7h31: Allez petite pause pour reprendre soin de la piste, puisque les 15 premiers dossards sont passés...
7h28: Oh encore un Autrichien qui échoue à un cheveu de Miller...
7h28: Perso j'ira pas, même à pied.
7h27: Un Autrichien tape l'incruste.
7h25: BOOM!!! Meilleur temps pour Miller!!! Enorme passage de Bode Miller, énorme.
7h25: Roooh il prend des risques de dingue l'Américain...
7h24: Braaaaah... En tête au 1er inter.
7h24: Dossard 13. Chance ou pas? A 36 piges, ce serait costaud.
7h23: PLEASE WELCOME MISTER.... BODE MILLER!
7h22: OH IL SORT!!!! Au bout de 20m!!! Enorme surprise à Sotchi, l'Iltaien faisait partie des gros favoris...
7h21: Allez, les vrais gros patrons, les tauliers, c'est pour maintenant.

INNERHOFFER
7h19: WOW Defago qui sort aussi... Et ben, est-ce qu'il y aurait la place aujourd'hui?
7h17: Bon il nous sort Mermillod-Blondin du podium quand même...
7h17: Oh la faute de Ligety!!! Il est sort de la courbe, il a perdu sa vitesse et il va le payer le CAIN-RI.
7h15: Et Peter Fill (un italien, oui oui), armé de son bouc très vintage, prend la tête du provsoire... Au tour de l'immense TED LIGETY.
7h14: On aurait pu s'arrêter là... Mais non.
7h13: Oh le Canadien Pridy qui nous vole la 1ere place... Ah je m'y attendais pas à celle-là...
7h10: C'est con d'avoir été un peu frileux en haut, parce que la fin de parcours est splendide pour Clarey.
7h10: Oh il est revenu! Il est 2e ex aequo avec le Croate...
7h09: Il sera en retard le Clarey, très en retard... C'est trop large ça.
7h08: Allez Yo Clarey! Fonce gamin!
7h07: Vous êtes aussi nombreux sur ce live qu'en tribune.
7h06: Et première chute! Elle est pour le Russe Glebov. Pas bien méchante...
7h05: La on a un Croate. Ensuite un Russe. Et ce sera déjà au tour du 2e Français, Clarey.
7h05: Bon, le gros favori du jour s'appelle Aksel Lund Svindal, et ce sera compliqué d'aller le chercher...
7h03: Il est devant notre petit bleu! Superbe temps! 1min19sec3!
7h02: En avance sur Kostelic au temps intermédiaire deux...
7h02: PREMIER FRANCAIS! Thomas Mermillod-Blondin, froooom the Grand-Bornand!
7h: Il faut grand beau sur Rosa Khutor, et pour tout vous dire, il fait déjà 5°. Autant vous dire que plus le temps passera, plus la piste sera dégueulasse.
7h: Et bim, on attaque avec un cador: Ivica Kostelic!
6h58: On aura quatre Français au départ ce matin: Poisson et un mauvais dossard, Clarey, Mermillod-Blondin, et Théaux...
6h55: BONJOUR A TOUS! Vous sortez de boite? Vous vous levez tôt pour la messe? Le petit dernier s'est levé du mauvais pied depsuis deux heures? Ok problème, on est là, bien présent, au petit matin, pour vous accompagner dans ce Super G où on rêve d'un exploit français...

Autant vous le dire tout de suite, les chances de médaille françaises sont des plus minimes dans ce super-G. Les vrais favoris se nomment Aksel Lund-Svindal, en tête de la coupe du monde de la spécialité, Bode Miller et l’Italien Christof Innerhofer, déjà vainqueur de deux médailles en descente et en super-combiné dans ces Jeux olympiques. Mais Adrien Théaux va calmer tout ce monde et faire retentir une Marseillaise. On a le droit de rêver.

>> Parce que vous n’avez jamais fait sonner votre réveil pour un super-G un dimanche matin, venez suivre cette course en live comme-à-la-maison à partir de 7h.