Monaco-PSG: Dimitar Berbatov, joker idéal ou avant-centre cramé?

FOOTBALL Le Bulgare devrait débuter contre Paris dimanche…

Romain Baheux

— 

L'attaquant bulgare Dimitar Berbatov lors de sa présentation le 4 février 2014.
L'attaquant bulgare Dimitar Berbatov lors de sa présentation le 4 février 2014. — BEBERT BRUNO/SIPA

Comme joker médical, on a connu moins tape-à-l’œil. Recruté dans les dernières heures du mercato hivernal pour pallier l’absence de Radamel Falcao, Dimitar Berbatov devrait débuter sous le maillot monégasque dimanche lors du choc contre le PSG. Une nouvelle étape dans la carrière de l’attaquant bulgare au CV déjà bien fourni: Bayer Leverkusen, Tottenham, Manchester United, Fulham… A 33 ans, Berbatov s’offre un détour sur la Côte d’Azur pour renforcer une attaque monégasque, pourtant performante malgre l’absence de la star colombienne.

Jacques Crevoisier: «Il est brillant mais lentement»

En France, comme partout où il est passé, ce sosie de l’acteur américain Andy Garcia aura des fans aussi acharnés que ses détracteurs. Génial et élégant, clament ses admirateurs. Fainéant et intermittent du spectacle, répliquent ses contempteurs. «Il est brillant mais lentement, tranche Jacques Crevoisier, consultant pour Canal + sur la Premier League. Ce n’est pas le Berbatov d’il y a quatre ou cinq ans. Son talent va lui permettre de marquer des buts en Ligue 1 mais est-ce que c’est bien de prendre un joueur en stand-by pour six mois au détriment de jeunes joueurs qui représentent l’avenir du club?»

Damien Comolli: «Il a le style de jeu pour s’adapter à Monaco»

Les dirigeants russes de l’ASM ne se sont pas encombrés de ce genre de questions. Il leur fallait un nom, un vrai, et tant pis pour le tandem composé de Valère Germain et Emmanuel Rivière, auteur de trois buts depuis la blessure de Radamel Falcao en Coupe de France le 22 janvier. «C’est un artiste mais il n’est pas égoïste, soutient Damien Comolli, ancien manager de Tottenham à l’origine de sa venue en Angleterre en 2006. Il a le style de jeu pour s’adapter à Monaco, une équipe technique. S’il est associé à Emmanuel Rivière, il va lui faire marquer beaucoup de buts. Il a une telle capacité de passe, il va souvent le trouver quand il fera ses appels dans les espaces. Ils seront complémentaires.»

Egalement renforcé par le défenseur central tunisien Aymen Abdennour, le club princier n’en attend pas moins. Deuxième à cinq points des Parisiens, Monaco peut espèrer une deuxième partie de saison excitante en cas de succès dimanche soir. Au point de remporter le championnat grâce à l’apport de Dimitar Berbatov? «Je ne vois pas comment ils peuvent finir premiers et ils finiront deuxièmes dans le pire des cas, souligne Crevoisier. Ils ne jouent pas la Ligue des champions, donc les enjeux ne sont pas colossaux. Je ne vois pas l’intérêt de mettre de l’argent sur un Berbatov en fin de cycle» Ravir les amoureux du beau geste?