Football : tension dans les vestiaires

©2006 20 minutes

— 

L'incroyable défaite subie mercredi soir par le Real face au Recreativo Huelva (0-3) a laissé des traces dans les rangs madrilènes. Fabio Capello a ainsi fustigé la performance de ses joueurs. « L'équipe était inexistante, il n'y avait ni force, ni envie, ni qualité. Il a dû se passer quelque chose chez les joueurs », a déclaré l'entraîneur italien après une mini-rébellion de la part de son groupe. Dimanche, une conversation entre Mahamadou Diarra, Ronaldo et Antonio Cassano, qui s'interrogeaient sur les choix tactiques de Capello, avait été déchiffrée par des experts de la lecture labiale, ce qui a valu au Malien d'être écarté face à Huelva. Hier, Michel Salgado a volé au secours de son coach. « Ce n'est pas la faute de Capello, ni de son système ou de sa philosophie de jeu. C'est une question de mentalité. Nous devons nous battre », a assuré le latéral international.