Darcheville a la cote, Santos s'éloigne

©2006 20 minutes

— 

« Darcheville a le profil qui nous intéresse. » L'entraîneur Georges Eo n'a pas caché sa priorité pour le mercato. Selon lui, l'attaquant est « rapide, costaud, adroit et capable de résister à une défense renforcée ». Mais son salaire bordelais, qui avoisine les 180 000 e brut, est un frein à sa venue. « Ce n'est pas de mon domaine », balaie d'un revers de la main Eo. Un coach qui n'exclut pas les pistes Peggy Luyindula (Levante, Liga espagnole) et Luigi Pieroni (Auxerre). Il n'est en revanche pas très chaud pour Santos (Toulouse), qui « n'a pas fait d'éclats depuis deux ans ». Rudi Roussillon aurait abandonné le dossier. « Mon président m'a dit que la piste nantaise n'était plus d'actualité, avouait hier Santos. Je suis déçu. »

D. P. (avec A. H.)