Ian Thorpe hospitalisé après l'ingestion d'un cocktail de médicaments

NATATION L'ex-nageur australien a été retrouvé hébété dans une rue de Sydney par la police australienne...

avec AFP

— 

L'Australien Ian Thorpe, quintuple champion olympique, n'exclut pas que son retour à la natation soit un échec alors qu'il s'apprête à disputer sa première compétition depuis cinq ans, vendredi et samedi à Singapour lors de la Coupe du monde en petit bassin.
L'Australien Ian Thorpe, quintuple champion olympique, n'exclut pas que son retour à la natation soit un échec alors qu'il s'apprête à disputer sa première compétition depuis cinq ans, vendredi et samedi à Singapour lors de la Coupe du monde en petit bassin. — Alexander Klein afp.com

Rien de ne va plus pour l'ex-champion olympique Ian Thorpe. L'ancienne vedette de la natation australienne a été hospitalisé dans la nuit de dimanche à lundi après avoir ingéré un cocktail de médicaments, dont des antidépresseurs, rapporte le média australien Ten News. La police a confirmé être intervenue à 3h du matin dans une rue de Sydney en réponse à un appel téléphonique d'un riverain «inquiété par l'attitude d'un homme près d'un véhicule», sans révéler l'identité de cet homme. «Il a été emmené à l'hôpital pour un examen médical», a ajouté la police, ajoutant qu'aucune plainte n'avait été déposée. Sur son compte Twitter, Ten News précise que Thorpe a été retrouvé dans une rue à proximité de la maison de ses parents. 

Ten News précise que l'entourage de l'ancien nageur, quintuple champion olympique, lui a confirmé l'admission de Thorpe, 31 ans, dans une clinique privée de désintoxication pour un traitement contre la dépression. Thorpe a été retrouvé «hébété», son état étant dû à l'ingestion d'un cocktail d'antidouleurs et d'antidépresseurs, selon Ten News citant l'encadrement de l'ancien nageur.

Il s'agit de la deuxième hospitalisation du quintuple champion olympique de natation en deux semaines. Selon la presse, Thorpe a été hospitalisé fin janvier pour dépression et abus d'alcool. Son agence de relations publiques SEL avait assuré qu'il avait été opéré d'une épaule. En 2013, il a publié «C'est moi», une autobiographie dans laquelle il admet faire face à des problèmes de dépression et d'alcool.