Rien d'une promenade de santé

©2006 20 minutes

— 

Après la claque reçue face au leader lyonnais (0-4), dimanche à Bollaert, les Sang et Or vont tenter de boucler 2006 sur une bonne note. Et d'oublier, demain soir, à Nice (19e journée de Ligue 1), une fatigue qui se fait grandement sentir. « On a besoin de faire un break, reconnaît Francis Gillot, l'entraîneur lensois. Contre Lyon, nous étions émoussés par la rencontre de Coupe UEFA du jeudi, à Heerenveen [Pays-Bas]. Mais on a manqué de trop de choses pour rivaliser. »

Problème : c'est un véritable piège qui attend les coéquipiers de Vitorino Hilton au stade du Ray. Avec 16 points, les Aiglons (17es) flirtent avec la zone de relégation. « Ils vont vouloir terminer cette première partie de saison avec une bouffée d'oxygène. ça va être une chaude réception !, prévient Gillot. Si nous ne sommes pas présents dans les duels, il ne faut pas y aller car on va se faire secouer. J'espère que mes joueurs seront revanchards. J'attends d'eux une réaction. » En espérant que la trêve n'occupe pas déjà les esprits d'une équipe qui a joué 26 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de saison.

O. M.