JO 2012: La facture s'annonce salée pour Londres

©2006 20 minutes

— 

Le gouvernement britannique a reconnu mardi que le parc olympique, dans l'est de Londres, coûterait environ 1,3 milliard d'euros de plus que prévu, renforçant l'inquiétude sur une explosion du budget des Jeux de 2012.
Le gouvernement britannique a reconnu mardi que le parc olympique, dans l'est de Londres, coûterait environ 1,3 milliard d'euros de plus que prévu, renforçant l'inquiétude sur une explosion du budget des Jeux de 2012. — Stefan Rousseau AFP/WPA Pool/Archives

Le coup d'envoi des premiers travaux des Jeux olympiques 2012 a été donné le week-end dernier à Londres. Présent à Eton Manor, là où a débuté le chantier du futur parc qui accueillera le tir à l'arc et le tennis, Sébastien Coe, patron de Londres 2012, l'a joué solennel. « C'est un moment important dans notre route vers des Jeux que nous voulons inoubliables », a expliqué le briseur des rêves olympiques parisiens.

Ce premier coup de pioche n'a cependant pas fait taire les polémiques sur le coût de ces Jeux olympiques. Tessa Jowell, secrétaire d'Etat à la Culture, a ainsi récemment révéle que la facture totale allait augmenter de 1,3 milliard d'euros. « C'est une erreur de communiquer sur le budget avant qu'il soit finalisé l'été prochain, a aussitôt rétorqué Ken Livingston, maire de la capitale anglaise, à la BBC. Les Jeux coûteront 50 centimes d'euro par semaine et par habitant de Londres. » Un avis qui n'est partagé que par 21 % des Londoniens, selon un sondage réalisé la semaine dernière. Par souci d'économie, le projet de piscine olympique, qui prévoyait 20 000 places, a d'ailleurs été ramené à 15 000 places. « C'est plus petit qu'à Sydney en 2000 et qu'à Pékin en 2008 », s'est étonné Cornel Marculescu, directeur exécutif de la Fédération internationale de natation.

Jérôme Capton