Football : 2006, année faste pour la formation

©2006 20 minutes

— 

Relancée depuis l'été 2003 et les arrivées aux commandes d'Egon Gindorf et de Marc Keller, la formation strasbourgeoise retrouve ses lettres de noblesse. Le centre a connu une riche année 2006, avec la victoire des moins de 18 ans en Coupe Gambardella (3-1 contre Lyon), et celle de la réserve en Coupe d'Alsace (3-1 a.p. face au SR Colmar). Et puis il y a eu les signatures d'un premier contrat professionnel pour neuf jeunes formés au Racing : un gardien (Régis Gurtner), trois défenseurs (Habib Bellaïd, Yann Schneider, Jean-Christophe Vergerolle), deux milieux de terrain (Romain Gasmi, Morgan Schneiderlin) et trois attaquants (Kevin Gameiro, Rudy Carlier, Ali Mathlouthi). « On ne pouvait pas rêver mieux, se félicite Nasser Larguet, le directeur du centre de formation. Le bilan est extrêmement positif. Il faut savoir que d'ordinaire, dans un club deux ou trois jeunes par saison signent avec les pros. Alors, neuf, c'est exceptionnel. »

Arrivé en juin à la tête de l'équipe première, Jean-Pierre Papin n'a pas hésité à faire confiance à cette nouvelle vague, titularisant même à Metz (défaite 4-1) le stagiaire Quentin Othon. International des moins de 19 ans, ce milieu défensif fait partie de la dizaine de Strasbourgeois à évoluer dans les équipes de France de jeunes. « Grâce à tous ces résultats, on est devenu cette saison le 14e centre de formation français, reprend Larguet. L'objectif est de faire encore mieux, et de renforcer notre ancrage en Alsace pour être régulièrement dans les dix meilleurs à l'avenir. »

Jérôme Sillon

Autre motif de satisfaction au centre de formation du Racing, les résultats scolaires des pensionnaires. En 2006, ces derniers ont obtenu 100 % de réussite au baccalauréat, 83 % au BEP et 100 % au CAP des métiers du football.