Football : Juninho, le maestro du récital lyonnais

©2006 20 minutes

— 

A l'heure où l'Olympique Lyonnais planche sur la construction de son futur stade, le président Aulas devrait aussi envisager ériger une statue à la gloire de Juninho. Très attaché à l'empreinte qu'il laissera une fois sa carrière achevée, le milieu de terrain brésilien est déjà assuré d'accéder au panthéon des joueurs ayant marqué l'histoire du club rhodanien. Son influence sur les résultats du quintuple champion de France n'a cessé de croître depuis son arrivée à Lyon en juillet 2001. Crédité lors du précédent exercice de 14 buts et de 12 passes décisives, toutes compétitions confondues, Juninho est bien parti pour améliorer ses statistiques cette saison. Il a ainsi marqué 8 buts et délivré 10 passes décisives lors des 20 matchs qu'il a disputés, au cours desquels les Lyonnais ont inscrit 42 buts. Et ces chiffres ne comptabilisent pas les actions de but sur lesquelles il est impliqué, comme ce coup franc repris par Florent Malouda et transformé par Cris, dimanche soir, à Lens.

Le récital livré par Juninho au stade Bollaert restera d'ailleurs longtemps gravé dans les mémoires. En l'absence de Fred, de Karim Benzema, de John Carew et de Sylvain Wiltord, l'ancien joueur de la Seleção, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, a endossé l'habit de Superman. Le public de Gerland devra toutefois patienter jusqu'à samedi pour assister à la dernière prestation de l'année du maestro face à Monaco. Suspendu, il sera absent demain pour la venue de Nancy en quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Stéphane Marteau