«Quenelle»: Nicolas Anelka mis en accusation par la fédération anglaise

FOOTBALL Le Français fait officiellement l'objet d'une procédure ouverte en Premier League...

J.L.

— 

Anelka fête un but avec une «quenelle», le 28 décembre 2013
Anelka fête un but avec une «quenelle», le 28 décembre 2013 — IAN KINGTON / AFP

La fédération anglaise a mis le temps mais elle a fini par se décider. Nicolas Anelka, auteur d'une «quenelle» de soutien à Dieudonné lors d'un match avec West Bromwich Albion le 28 décembre dernier, fera bien l'objet d'une suspension. «Il est établi que Nicolas Anelka a été l'auteur d'un geste insultant/indécent/inapproprié et contraire aux règles de la Fédération», explique la FA dans un communiqué, précisant également que «la faute est aggravée par le fait que le geste inclut une référence à la race, la religion, ou l'origine ethnique» de l'individu.

L'ancien international, qui a déjà causé le retrait d'un sponsor du club choqué par l'affaire, pourrait être suspendu au moins cinq matchs. Selon les procédures en vigueur en Angleterre, Anelka peut répondre à cette mise en accusation jusqu'au 23 janvier à 18h. Il sera ensuite fixé sur sa suspension.