Coupe de la Ligue: Cette fois, Lyon a tenu la distance

FOOTBALL Gourcuff et Grenier ont encore été les principaux artisans de la qualification lyonnaise en demi-finales...

Stéphane Marteau, à Lyon

— 

La joie des Lyonnais, le 18 décembre 2013 à Gerland.
La joie des Lyonnais, le 18 décembre 2013 à Gerland. — P.Fayolle/SIPA

Tenue en échec par l’OM (2-2) il y a un mois en championnat après avoir pourtant compté deux buts d’avance, la formation de Rémi Garde a logiquement dominé les Phocéens (2-1), mercredi, en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Toujours engagé sur quatre tableaux, le club rhodanien n’est plus qu’à une marche du Stade de France et de sa cinquième finale dans cette épreuve qu’il n’a remportée qu’une seule fois (2001).

>> Le match à revivre en live comme-à-la-maison

Privé pour sa part d’une quatrième finale en cinq ans, l’OM concède sa première défaite depuis le remplacement d’Elie Baup par José Anigo, qui ne s’était encore jamais incliné lors de ses deux précédents déplacements au stade de Gerland. Mais au vu de la prestation livrée par les partenaires de Steve Mandanda, qui ont débuté la rencontre sans Gignac, Valbuena et Cheyrou, c’est loin d’être immérité. Les Marseillais n’ont pas montré grand-chose à l’image d’un Dimitri Payet transparent. Ils reparleront certainement longtemps de cette action de Khalifa qui aurait pu leur offrir un penalty (34e).

Il n’en demeure pas moins que l’OL, qui a aligné son équipe type, s’est montré supérieur. Pour son centième match sous le maillot lyonnais, Yoann Gourcuff, sur un nuage depuis quelques semaines, a ouvert le score à la réception d’un coup franc tiré par Grenier et repoussé par Mandanda (24e). Le gardien international a longtemps retardé l’échéance avant de s’incliner une deuxième fois devant Gomis (74e). Rémi Garde regrettera simplement le penalty concédé en fin de match et transformé par Gignac.