Top 14: La Ligue assure qu'elle n'a pas cherché à flouer BeIN sports

RUGBY En octroyant les droits TV à Canal + malgré l'appel d'offres en cours...

avec AFP

— 

Thierry Dusautoir, le troisième ligne de Toulouse souvent écarté des terrains ces derniers mois en raison de blessures, veut profiter du "huitième de finale" de Coupe d'Europe dimanche à Leicester pour lancer pleinement sa saison et regagner sa place dans le XV de France.
Thierry Dusautoir, le troisième ligne de Toulouse souvent écarté des terrains ces derniers mois en raison de blessures, veut profiter du "huitième de finale" de Coupe d'Europe dimanche à Leicester pour lancer pleinement sa saison et regagner sa place dans le XV de France. — Nicolas Tucat afp.com

La Ligue nationale de rugby (LNR) «a été correcte avec BeIn», a assuré mercredi le président de la Ligue, Paul Goze, au lendemain de l'annonce de l'attribution des droits du Top 14 à Canal+ à l'issue d'une négociation de gré à gré.

«On a été correct avec BeIn. Mais je peux imaginer qu'ils ne soient pas très contents, qu'il y ait de l'insatisfaction», a admis M. Goze. La LNR avait en effet décidé dans un premier temps la résiliation de son contrat avec Canal+ et avait lancé un appel d'offres auprès des diffuseurs. Mais, arguant des recours judiciaires déposés par Canal+, la Ligue avait interrompu vendredi dernier le processus... puis annoncé mardi que la chaîne cryptée avait remporté les droits du Top 14 pour cinq saisons et une moyenne de 71 millions d'euros par exercice.

«C'est sûr que BeInSports pourrait dire qu'elle n'a pas eu toutes les chances de pouvoir s'exprimer sur ce dossier, a reconnu M. Goze. J'ai appelé (les dirigeants de BeInsports) dès la fin du comité directeur» qui a acté cette décision mardi soir, a souligné le président de la LNR. «Ils m'ont dit qu'ils regrettaient, a-t-il poursuivi. Je leur ai dit que le rugby n'était pas que le Top 14 et qu'on pourrait reprendre langue sur d'autres dossiers».