Blessure de Nasri: Yanga MBiwa assure qu’il «n’y avait pas de méchanceté» dans son tacle

FOOTBALL Le défenseur de Newcastle revient sur la blessure au genou qu’il a causée à Samir Nasri, dimanche…

R.S.

— 

Samir Nasri (en bleu) victime d'un coup de pied de Mapou Yanga MBiwa, lors d'un match de Premier League entre Manchester City et Newcastle, le 12 janvier 2014.
Samir Nasri (en bleu) victime d'un coup de pied de Mapou Yanga MBiwa, lors d'un match de Premier League entre Manchester City et Newcastle, le 12 janvier 2014. — Capture d'écran/20minutes

Deux jours après, Mapou Yanga MBiwa ne s’est toujours pas fait à son rôle de «bourreau». Montré du doigt pour son geste violent sur Samir Nasri, à l’origine de sa blessure au ligament interne du genou gauche, le défenseur de Newcastle tient à présenter ses excuses pour ce qu’il ne considère pas comme un geste méchant. Mais juste une maladresse technique.

«Je n’avais surtout pas l’intention de lui faire mal, indique-t-dans L’Equipe. C’était plus la volonté de le crocheter mais il n’y avait pas de méchanceté. Malheureusement, après, il y a cette conséquence.»

Depuis cet incident, le défenseur international français (3 sélections) n’a pas encore eu l’occasion de parler à Nasri, finalement indisponible deux mois. Mais il aurait tenté de l’appeler plusieurs fois pour lui présenter ses excuses de vive voix.