Top 14: Bernard Laporte discrédite un arbitre mais pourrait éviter la sanction

RUGBY L’entraîneur de Toulon n’a pas été tendre avec M. Cardona…

B.V. avec AFP

— 

A Nantes, Laporte n'a effectué qu'un seul changement par rapport au XV victorieux de Dublin en Coupe d'Europe (Michalak à la place de Tillous-Borde), avant que le forfait de dernière minute d'Hayman l'oblige à en faire un second
A Nantes, Laporte n'a effectué qu'un seul changement par rapport au XV victorieux de Dublin en Coupe d'Europe (Michalak à la place de Tillous-Borde), avant que le forfait de dernière minute d'Hayman l'oblige à en faire un second — Jean-Sebastien Evrard AFP

Le président de la Commission centrale de l’arbitrage (CCA) Didier Méné a affirmé vendredi qu’il ne souhaitait personnellement aucune procédure disciplinaire contre le manager de Toulon Bernard Laporte malgré ses propos «disproportionnés» et «totalement injustifiés» contre l’arbitre Laurent Cardona.

«Ce n’est pas mon rôle d’en décider (d’une procédure disciplinaire, ndlr). Je ne l’envisage pas à titre personnel. Je préfère inciter au dialogue. Ces polémiques ne servent aucune cause. Les arbitres ont besoin de travailler sereinement et le meilleur moyen c’est de travailler dans l’ombre, dans le dialogue, dans la relation de confiance qu’on a avec la majorité des clubs», a déclaré M. Méné.

«Un nul, un incompétent complet»

«C’est mon avis mais je ne connais pas celui des autres intervenants dans ce genre de processus», a-t-il ajouté sans cacher son mécontentement contre Laporte qui a affirmé la veille que Laurent Cardona, qui a arbitré la défaite toulonnaise contre Grenoble samedi dernier (22-21), était un «nul», «un incompétent complet» qui «vole Toulon à chaque match».

«Je ne peux plus cautionner qu’il nous arbitre, il nous vole à chaque fois, s’est emporté Laporte sur RMC Sport jeudi. Ce n’est pas que sur cette action qu’il est nul, il est nul tout le match. Il est toujours nul. Si on continue de travailler dans un monde professionnel avec des amateurs, on va à la catastrophe. Je ne joue pas contre un arbitre. Or aujourd’hui, on tremble quand on sait qui va nous arbitrer. Je ne peux plus supporter que ce genre d’incompétent vienne gérer mes émotions.»

«Il a bien arbitré»

«J’avais eu Bernard Laporte au téléphone samedi soir, je connaissais son courroux mais je suis surpris que cinq jours après, on ne soit toujours pas passé à autre chose. Je pensais qu’en ayant un match décisif à jouer demain (samedi en Coupe d’Europe, ndlr), il y avait des choses plus importantes que d’essayer de démolir médiatiquement un arbitre», a souligné Didier Méné.

«Réglementairement, il a bien arbitré la règle de l’avantage samedi. Il y avait un avantage tactique évident, un cinq contre deux», a-t-il estimé en référence à l’une des dernières actions du match où Toulon a encaissé un essai fatal sur interception.

«En tant qu’observateur neutre, je l’ai trouvé bon. Bien sûr, il peut y avoir quelques erreurs, mais très peu et des deux côtés», a-t-il ajouté avant de souligner :  «J’ai vu Toulon être beaucoup plus mal arbitré que ce qu’il a été samedi dernier et sans réaction publique, peut-être parce que c’était un match à l’extérieur et que c’était moins grave de perdre».