Dopage: Deux réseaux de traficants démantelés en Espagne, 40 arrestations

DOPAGE 380 000 doses de produits dopants ont aussi été saisies...

avec AFP

— 

Photo d'illustration d'un contrôle antidopage.
Photo d'illustration d'un contrôle antidopage. — PASCAL GUYOT / AFP

Deux réseaux de trafic de produits dopants destinés à des gymnases et des sportifs amateurs ont été démantelés en Espagne, 40 personnes arrêtées et 380.000 doses de ces produits saisies, a annoncé vendredi la police.

L'un des deux groupes, basé à Alicante, dans l'ouest de l'Espagne, trafiquait également du «speed» et de la marijuana et disposait d'un "«bureau de recouvrement» qui pratiquait menaces et violences pour obtenir le remboursement de dettes, a affirmé la police dans un communiqué. Les arrestations, durant lesquelles les suspects ont tiré sur les forces de l'ordre, ont été déclenchées au moment où l'organisation criminelle s'apprêtait à «séquestrer un débiteur pour lui amputer les membre», a précisé la police.

600 ordonnances saisies, 15 pharmacies perquisitionnées

L'autre groupe a été démantelé à Valence (est) où l'un des suspects recevait par courrier des produits dopants en provenance de l'étranger. Un médecin lié à la prescription d'anabolisants a été arrêté et 600 ordonnances de produits dopants saisies après l'inspection de 15 pharmacies et des perquisitions dans deux centres de santé de la ville, a affirmé la police.

En juin, la police espagnole avait annoncé avoir démantelé deux réseaux de revente de produits dopants importés du Portugal, de Grèce et de Chine, arrêté 84 personnes et saisi quelque 700.000 doses d'anabolisants, d'EPO et d'hormones de croissance destinés à des gymnastes. En 2013, 178 personnes ont été arrêtées et près d'un million de doses de produits dopants ont été saisies, a précisé la police.