Ligue 1: Canal+ veut forcer les Qataris à vendre le PSG... ou à ne plus diffuser la Ligue 1

FOOTBALL En empêchant beIN sport de participer au prochain appel d’offre de la LFP sur les droits de la L1…

J.L.

— 

L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic, le 22 décembre 2013 contre le Losc, au Parc des Princes.
L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic, le 22 décembre 2013 contre le Losc, au Parc des Princes. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

La Troisième Guerre mondiale n’est pas encore déclarée entre Canal+ et beIN Sport, mais c’est tout comme. Dernière épisode en date, la chaîne cryptée ferait tout pour empêcher beIN Sport de participer au prochain appel d’offre télévisuel pour les droits de la Ligue 1 –qui doit être lancé en 2015- en raison d’un conflit d’intérêt avec le Qatar et le PSG.

Selon Les Echos, qui s’est procuré une note de la direction envoyée à l'Elysée, Canal+ considère que le Qatar «cumule les qualités de vendeur et d’acheteur –en tant que propriétaire du PSG- des droits audiovisuels de la Ligue 1», une position qui fausse «de manière anormale les conditions d’attribution des droits audiovisuels au moment de l’appel à candidatures». Trop tard pour faire annuler l’appel d’offres 2012, mais pas pour empêcher beIN Sport de candidater à celui de 2016.

Comment? En demandant au Conseil d’Etat d’interdire à une chaîne de télévision de participer à un appel d’offres «dès lors qu’elle présente un lien avec un club de Ligue 1». Ce qui obligerait QSI à se séparer du PSG… ou à ne pas se positionner sur les droits de la Ligue 1. Une règle du jeu qui aurait bien embêté la chaîne cryptée du temps où elle était aussi actionnaire majoritaire… du club parisien.