VIDEO. PSG: L'année 2013 de Zlatan Ibrahimovic

FOOTBALL Le Suédois trouve toujours une manière de faire parler de lui...

Romain Baheux
— 
L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic lors de sa sortie du terrain contre Toulouse, le 28 septemnre 2013, au Parc des Princes.
L'attaquant du PSG Zlatan Ibrahimovic lors de sa sortie du terrain contre Toulouse, le 28 septemnre 2013, au Parc des Princes. — F.FIFE/AFP

Un an et demi après l’avoir accueilli, le PSG est devenu indissociable de Zlatan Ibrahimovic. Performances, comportement, déclarations… L'avant-centre suédois est au centre des conversations après quasiment chaque rencontre du club parisien. 20 Minutes revient en vidéo sur l’année 2013 d’Ibrahimovic, le phénomène de la Ligue 1.

Ibrahimovic, le roi de la formule. Zlatan Ibrahimovic, c’est avant tout des phrases choc, Et cette année, Zlatan a encore consolidé sa réputation en la matière. On l'a ainsi vu se comparer à Dieu, affirmer qu'il se fichait du Ballon d'Or ou tailler le public parisien après avoir entendu des sifflets dans le Parc des Princes. Oui vraiment, l'année 2013 a été un bon cru pour l'ego d'Ibrahimovic.



Ibrahimovic, taquin sur le terrain. Le Suédois ne fait pas qu'étaler son sens de la formule, ça lui arrive de jouer au football et plutôt bien. Mais même sur le terrain, il ne se prive jamais de provoquer ses adversaires. S’il maîtrise bien le jet de ballon dans le visage ou l’imitation d’un tir de pistolet, il lui arrive parfois de se faire chauffer par les autres joueurs. Mention spéciale à Renato Civelli, auteur d’un bisou dans le cou d’Ibra.



Ibrahimovic, le cauchemar des arbitres. Si Ibrahimovic sait se montrer taquin avec ses adversaires, il ne ménage pas le corps arbitral. Dernier coup de sang en date ? Echauffé par un carton jaune reçu par Saïd Ennjimi lors du match contre Sochaux, il est ensuite venu lui crier sa rage à la figure après un somptueux coup-franc. Sinon, il a beaucoup contesté, taillé un arbitre après un match à Marseille et s'est même permis d'en siffler un autre en Ligue des champions contre Barcelone.



Parce que c’est difficile de classer tout ce que fait Zlatan, on a préparé un pot pourri de ses meilleurs sorties de 2013. Juste pour le plaisir.