OM: José Anigo, prolongé sur le banc, a redonné le sourire aux joueurs

FOOTBALL L’entraîneur intérimaire de l’OM a annoncé qu’il resterait sur le banc phocéen après la trêve, à l’issue de la victoire face à Toulouse en Coupe de la Ligue (2-1)...

Camille Belsoeur, à Marseille

— 

José Anigo en compagnie de son président Vincent Labrune, à Naples, le 6 novembre.
José Anigo en compagnie de son président Vincent Labrune, à Naples, le 6 novembre. — Gabriel Bouys/AFP

L’OM s’est rassuré mercredi soir avec une victoire face à Toulouse (2-1) synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de ligue. Mais pour les Marseillais, la principale information de la soirée était plutôt la confirmation que José Anigo resterait bien sur le banc phocéen après la trêve.

L'information a été annoncée par l’ancien Minot en conférence d’après-match mercredi soir. «J’en ai parlé avec le président [Vincent Labrune] tout à l’heure et je crois qu’il va prendre le temps, qu’il va prendre cinq mois pour choisir un entraîneur, explique José Anigo, qui présente un bilan parfaitement équilibré depuis le début de son intérim (1v, 1n, 1d). Jusqu'à Noël c'est sûr je serai là. A la reprise en janvier, oui je serai certainement là également. Je me dois de répondre présent dans un club qui est ma famille et où je m'épanouis, même si ce n'est pas ce qui était le projet pour moi, mais j'essaierai de le remplir. Je m’attends déjà à un parcours en deuxième partie de saison compliqué, mais le challenge est beau.».

Mandanda: «On s’en doutait un peu»

Les joueurs ont appris la nouvelle en même temps que la presse à l’issue de la rencontre. «On sait qu’il reste, s’est exclamé Alaixys Romao tout sourire après la douche. C’est bien car on sait comment il fonctionne, et il a su transmettre son envie, sa passion aux joueurs.» Même discours dans la bouche de Florian Thauvin, très applaudi par le Vélodrome mercredi soir lors de son entrée en jeu face à Toulouse. «Avec un nouvel entraîneur, c'est un nouveau départ, confirme Thauvin. Et nous sommes à l'écoute de ce qu'il demande.»

Pour le capitaine Steve Mandanda, les Olympiens ont retrouvé «plus de rigueur» avec José Anigo. Et si l’international français a appris la nouvelle de la bouche des journalistes, il avoue que les joueurs «s’en doutaient un peu vu qu’il [José Anigo] nous avait donné la date de la reprise.» 

Marseille ira à Gerland en quarts de finale

Pour José Anigo, «c'est un tirage très compliqué. On aurait préféré tirer Lyon ou bien une autre équipe mais à Marseille. Se déplacer encore à Gerland ne nous ravit pas. On a vu la difficulté pour aller chercher des points là-bas, donc ce sera un match difficile pour nous. Pour nous qualifier, il faudra qu'on élève largement notre niveau.»