Didier Deschamps sélectionneur jusqu’en 2016, «quelque soit le résultat à la Coupe du monde», assure Noël Le Graët

A.M.

— 

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, le 6 décembre 2013 à Costa do Sauipe.
Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, le 6 décembre 2013 à Costa do Sauipe. — NELSON ALMEIDA / AFP

Pas de pression pour Didier Deschamps. Si le contrat du sélectionneur des Bleus expirera en 2016, il n’y a aucune chance qu’il quitte son poste avant. Même en cas de contre-performance lors du Mondial au Brésil. C’est en tout cas le message de Noël Le Graët, le président de la FFF. «Il n’y a pas d’objectif précis. Didier restera le sélectionneur de l’équipe de France quelque soit le résultat à la Coupe du monde», explique le patron de la fédération à L’Equipe.

Le Breton assure par ailleurs que lui et les joueurs se sont mis d’accord sur les primes lors du prochain mondial: «Les joueurs toucheront 30% des sommes versées par la Fifa, quelque soit le parcours». Au minimum, c'est-à-dire pour la phase des poules, les coéquipiers de Franck Ribéry empocheront 75650 euros par tête.