Football : Alain Cayzac rêve de Marcelo Gallardo

©2006 20 minutes

— 

Laissé libre depuis le départ controversé de Vikash Dhorasoo en octobre dernier, le maillot de nº 10 devrait trouver un nouveau propriétaire au PSG. A moins d'un improbable accroc lors des négociations, ou d'une éventuelle surenchère de l'Olympique de Marseille, Marcelo Gallardo rejoindra la capitale lors du mercato hivernal. Trois ans et demi après son départ de Monaco, le milieu de terrain argentin s'apprête en effet à quitter son club de toujours, River Plate. « Je pensais que je finirai ma carrière à River, cela ne sera pas le cas », confiait le week-end dernier « El Muñeco » (« la Poupée »), qui fêtera en janvier prochain ses 31 ans.

A six mois de la fin de son contrat, Gallardo, à qui le club de Buenos Aires doit une forte somme d'argent, a reçu plusieurs offres, « deux provenant de France, une de Turquie et deux du Mexique ». Parmi tous les clubs concernés, Paris aurait, selon les médias sud-américains, pris les devants. Dans l'esprit des dirigeants parisiens, le coût de la transaction (il arriverait libre) et l'absence de période d'adaptation à la Ligue 1 prendraient le dessus sur les performances moyennes du joueur depuis plusieurs mois, l'ex-international ayant perdu sa place de titulaire après l'éclosion du Franco-Argentin Gonzalo Higuain.

Moins fan de Gallardo que son président Alain Cayzac, qui voit dans le nº 10 le successeur des Susic, Raï ou autre Ronaldinho, Guy Lacombe n'a pas souhaité commenter la rumeur avant le match d'hier soir face à Lyon. « Je n'ai pas de commentaires à livrer sur cette arrivée. Je ne parlerai pas de ce que je ne maîtrise pas encore, a déclaré le technicien aveyronnais. Mais je tiens à préciser que tous les grands joueurs m'intéressent. J'ai beaucoup de respect pour eux et bien sûr, Gallardo en fait partie. » Dans la situation actuelle du Paris-SG, un tel renfort ne serait certainement pas de trop.

Sébastien Bordas