Football : Gerland, le stade des regrets

©2006 20 minutes

— 

S'il y a bien un dicton auquel le PSG veut tordre le coup avant son déplacement à Lyon, dimanche, c'est bien le fameux « Jamais deux sans trois ». Battus à deux reprises cette saison dans la capitale des Gaules, lors du Trophée des champions (1-1, 6 t.a.b à 5) puis en Coupe de la Ligue (2-1), les joueurs de Guy Lacombe avaient nourri de gros regrets après les rencontres. Deux décisions d'arbitrage controversées (penalty litigieux en juillet, but de Wiltord hors-jeu en octobre dernier) avaient ainsi délié les langues côté parisien. « Deux fois qu'on vient à Gerland et deux fois qu'on se fait voler », avait même déclaré l'entraîneur Guy Lacombe. « Moi, cela ne va pas me décourager. Cet écart avec Lyon, on le comblera », avait ajouté le président Alain Cayzac.

En attendant que ce scénario se réalise un jour, le PSG, 14e de Ligue 1 (avec un match de retard) et rongé par les événements extra-sportifs, pointe à 26 longueurs de l'OL. Avant de partir pour un stage commando à Aix-les-Bains, Lacombe s'est vu contraint d'adopter un discours moins véhément. « Nous aborderons ce match avec l'état d'esprit habituel, pour tout donner et gagner, ose tout de même l'Aveyronnais. Les deux derniers affrontements contre Lyon avaient été terribles pour l'équipe vu le déroulement des matchs. Les Lyonnais survolent le Championnat, mais ils ne sont pas imbattables. » Le bilan du quintuple champion de France dans son fief cette saison parle pourtant pour lui : 7 matchs, 6 victoires (série en cours), 13 buts inscrits et seulement 4 encaissés...

S. Bordas