Supporteurs surveillés

©2006 20 minutes

— 

Une réunion de sécurité a eu lieu hier à Lyon entre la préfecture, l'OL et le PSG. Objectif : préparer la rencontre de dimanche entre les deux clubs, prévue à 21 h au stade de Gerland, quinze jours après la mort d'un spectateur aux abords du Parc des Princes. « C'est un match à risque habituel. Dans le public, il y aura deux fois moins de Parisiens [400 à 500 contre mille généralement] et, selon les associations de supporteurs, il n'y a pas de volonté d'en découdre », note Michel Garnier, commissaire divisionnaire en charge de l'ordre public. Environ 600 policiers et gendarmes seront mobilisés dimanche pour veiller à la sécurité. A l'intérieur de Gerland, l'OL déploiera autant de stadiers. Les supporteurs qui arriveront en car seront escortés dès l'autoroute par la police.

Frédéric Crouzet