Ligue 1: Le PSG plane, Lyon se crashe

FOOTBALL Le PSG a facilement battu l'OL (4-0) dimanche soir...

Bertrand Volpilhac

— 

Le défenseur Thiago Silva a inscrit le troisième but des Parisiens.
Le défenseur Thiago Silva a inscrit le troisième but des Parisiens. — F. Fife / AFP

La bonne nouvelle du week-end, si l'on n'est pas supporter du PSG, c'est qu'il reste encore un semblant de suspense en Ligue 1. Certainement pas à cause de l'Olympique Lyonnais, broyé à Paris (4-0) dimanche soir, mais plutôt grâce aux victoires de Lille et Monaco, seules équipes capables de tenir le rythme du leader – à respectivement quatre et cinq points – et d'éviter que le championnat ne soit plié avant même les premières neiges.

Car pour le moment, ce PSG est injouable, quels que soient les joueurs, quel que soit le système, quel que soit l'adversaire. Face à un Lyon ultra-défensif, avec Pastore et Lucas à la place de Lavezzi et Matuidi, le PSG n'a eu besoin que d'une mi-temps pour assurer sa onzième victoire de la saison en quinze rencontres. Sans jamais donner l'impression de forcer.

Ibra, meilleur buteur

Alignant pour la première fois de l'histoire de la Ligue 1 un onze de départ sans aucun Français, Paris a malgré tout attendu une frappe sur la barre de Lacazette (27e) pour s'énerver. Résultat ? Une tête de Cavani sur un corner au premier poteau (35e) puis un penalty en panenka d'Ibrahimovic (41e), et voilà les deux attaquants du PSG seuls leaders du classement des buteurs, avec dix unités. Enfin… jusqu'à ce que Zlatan en prenne la tête tout seul, sur un nouveau penalty (80e) qu'il a lui-même arraché. Entre-temps, sur un nouveau coup de pied arrêté, la plus grande force du PSG cette saison, Thiago Silva avait donné un peu plus d'ampleur au score et à la distance qui sépare désormais la meilleure équipe des années 2000 du patron actuel de la Ligue 1.

Sans solution offensive, sans impact au milieu de terrain, naïf défensivement, Lyon n'a plus rien d'un grand. Même si face à Paris, cette saison, ils sont peu à ne pas avoir semblé tout petits. On souhaite d'ailleurs tout le courage du monde à Evian, prochain adversaire des Parisiens, mercredi soir.

Les bus des deux équipes caillassés

Le véhicule du PSG est arrivé au Parc des Princes, avant la rencontre, avec une partie des vitres brisées. Le véhicule, qui venait de Versailles, a été caillassé près de Chaville, selon un membre du staff parisien. Le bus des joueurs lyonnais a également été pris pour cible entre leur hôtel, situé près de la porte de Saint-Cloud, et le stade du PSG, a indiqué le chef de presse de l'OL. Dimanche soir, l'identité des caillasseurs était inconnue.