Ligue des champions: Flamini pris à partie pour avoir découpé les manches de son maillot

J.L.

— 

Mathieu Flamini entre Mario lemina et Lucas Mendes, le 26 novembre 2013 à Londres.
Mathieu Flamini entre Mario lemina et Lucas Mendes, le 26 novembre 2013 à Londres. — A.Grant/AP

Pendant que la France se désole du niveau de l’OM en Ligue des champions, les suiveurs d’Arsenal ont d’autres problèmes. Comme celui de savoir qui d’Arsène Wenger ou de Mathieu Flamini va sortir gagnant d’une bataille épique. Alors qu’une tradition veut que tous les joueurs des Gunners se plient au choix du capitaine concernant le choix du maillot (manches courtes ou manches longues), Flamini a préféré couper ses manches au ciseau avant d’affronter l’OM.

Une tradition à respecter

Et cela n’a pas du tout plu à Arsène Wenger. «Je n’aime qu’il fasse ça et il ne devra plus le faire», a expliqué furibard le manager des Gunners, Vic Akers, l’intendant du club, s’était auparavant disputé avec Mathieu Flamini, qui avait déjà agi de la sorte contre Manchester United. Ce dernier ne voit d’ailleurs pas le problème: «Ça fait dix ans que je joue au plus haut niveau avec un maillot à manche courte parce que je préfère, c’est comme ça». Le clash est en marche…