VIDEO. Sotchi 2014: La torche olympique en route vers l'Espace

JO Les Russes font les choses en grand...

Avec AFP

— 

La flamme olympique a décollé avec Soyouz, le 7 novembre 2013. 
La flamme olympique a décollé avec Soyouz, le 7 novembre 2013.  — Dmitry Lovetsky/AP/SIPA

Un vaisseau Soyouz russe a décollé jeudi des steppes du Kazakhstan avec à son bord trois spationautes et la torche olympique qui fera une sortie dans l'Espace pour la première fois de l'histoire, à trois mois des JO de Sotchi. Les spationautes russe Mikhaïl Tiourine, américain Rick Mastracchio et japonais Koichi Wakata se sont envolés à 04h14 GMT du cosmodrome russe de Baïkonour sous un ciel bleu, à bord d'une fusée Soyouz frappée du symbole des jeux Olympiques de Sotchi qui auront lieu du 7 au 23 février 2014 -- et des cinq anneaux olympiques.

Signe de l'importance de cette étape pour la torche olympique qui parcourt depuis un mois la Russie, l'événement a été diffusé en direct sur un écran géant au coeur de New York, à Time Square, l'un des endroits les plus célèbres et les plus animés au monde. A trois mois jour pour jour de la cérémonie d'ouverture des JO de Sotchi, entre les bords de la mer Noire et les montagnes du Caucase, la torche olympique est attendue dans la Station spatiale internationale (ISS) à 10H31 GMT. Elle fera une sortie dans l'Espace samedi et reviendra sur Terre lundi.

«Emmener la torche olympique dans l'Espace, nous sommes les seuls capables de faire ça», a déclaré un présentateur de la chaîne de télévision russe Rossia-2, qui a diffusé en direct le décollage du Soyouz. En réalité, la torche olympique a déjà été emmenée dans l'Espace avant les JO d'Atlanta en 1996 et ceux de Sydney en 2000, mais elle n'a jamais effectué de sortie dans la thermosphère.

Avant de monter dans le vaisseau spatial qui se dirige vers l'ISS, les spationautes ont posé chacun leur tour devant la presse en exhibant la torche de couleur rouge et grise, symbole de l'idéal olympique. «La flamme olympique, c'est le symbole de la paix, et je suis très content d'avoir une telle mission», a déclaré le cosmonaute russe et commandant de bord Mikhaïl Tiourine, peu avant son envol.

La flamme sera ainsi exceptionnellement éteinte pendant toute la durée du voyage spatial

L'astronaute américain Rick Mastracchio a lui aussi fait part de son enthousiasme: «je suis très content que nous puissions participer à des événements aussi importants, tels le travail dans la station spatiale et les jeux Olympiques», a-t-il dit. Après un vol d'un peu moins de six heures, l'amarrage à l'ISS «Soyouz olympique» est prévu à 10H31 GMT. A bord du Soyouz TMA-11M puis de l'ISS, des précautions ont été prises pour ne pas endommager le scaphandre des spationautes. La flamme sera ainsi exceptionnellement éteinte pendant toute la durée du voyage spatial, pour raisons de sécurité.

Les trois membres d'équipage vont rejoindre les six autres spationautes déjà à bord de l'ISS. La station sera alors occupée pendant près d'une semaine par neuf personnes, pour la première fois depuis octobre 2009, selon la Nasa. Samedi, deux autres cosmonautes russes déjà à bord de l'ISS, Oleg Kotov et Sergueï Riazanski, effectueront une sortie dans l'espace avec la torche olympique. Les spationautes en mission à l'ISS font régulièrement des sorties dans l'espace dans le cadre de leurs activités, comme ce fut le cas par exemple en août pour inspecter des antennes de la station.

Après cette étape inédite, la torche reviendra sur Terre dans une capsule Soyouz, accompagnée par les spationautes Fiodor Iourtchikhine (Russe), Karen Nyberg (Américaine) et Luca Parmitano (Italien), de retour de cinq mois et demi dans l'espace. Leur atterrissage est prévu le 11 novembre à 02h50 GMT dans les steppes du Kazakhstan. Outre l'Espace, le flambeau olympique fera également une étape dans les profondeurs du lac Baïkal (Sibérie) après avoir déjà voyagé au pôle Nord, au cours d'un périple de 123 jours entamé le 7 octobre à Moscou qui s'achèvera à la cérémonie d'ouverture des Jeux, le 7 février 2014.