Ils n'assurent plus à l'Allianz

Fabien Binacchi

— 

Les Bordelais ont mis fin à une série de 3 victoires à domicile de l'OGCN.
Les Bordelais ont mis fin à une série de 3 victoires à domicile de l'OGCN. — V. Hache / AFP

C'est la fin de la série pour le Gym. Invaincus jusqu'alors au sein de leur nouveau nid, les Aiglons ont encaissé les deux premiers buts de leur histoire dans l'Allianz Riviera. Les Bordelais, plus forts, ont ainsi mis un terme à une succession de trois victoires à domicile, dimanche après-midi pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Sertic donne le premier coup, côté Girondins. Le milieu envoie un boulet de canon dans la lucarne d'Ospina, impuissant (0-1, 31e). Les Aiglons sont sonnés. Ils viennent de voir passer le premier ballon dans leur filets de la plaine du Var.

Ospina sort sur une civière


De retour des vestiaires, le ciel s'assombrit encore. Le portier colombien Ospina se réceptionne mal après une sortie sur Sertic, encore lui. Il sort sur civière et laisse sa place à Mandrea. A 16 ans, le jeune Niçois est devenu le plus jeune gardien de l'histoire de la L1. Il encaisse son premier but à la 59e minute. Obraniak parvient à le tromper (0-2). Difficile pour les Aiglons. Ils parviennent tout juste à revenir à une longueur des Bordelais, sur un penalty transformé par Cvitanich (1-2, 77e). Mais la messe est déjà dite. Les hommes de Claude Puel devront vite tourner la page. Ils sont attendus samedi par le Paris Saint-Germain.

■ Nice perd du terrain

Les Aiglons tombent à la 11e place du classement. « Concéder une deuxième défaite [après Bastia], sachant que se profilent Paris et Saint-Etienne, c'est une mauvaise affaire », a soufflé Eric Bauthéac.