Le Losc s'incruste à la fête

A Lille, François Launay

— 

Nolan Roux a inscrit un doublé qui permet aux Lillois de doubler l'ASM.
Nolan Roux a inscrit un doublé qui permet aux Lillois de doubler l'ASM. — M.Libert / 20 Minutes

Ils n'étaient pas invités à la fête, mais à force d'insister pour y entrer depuis le début de saison, le Losc est en train de gagner sa place à la table des grands. Dans un championnat qui devait se disputer entre le PSG qatari et le Monaco russe, Lille a décidé de défier la logique des investisseurs étrangers. Vainqueur dimanche de Monaco (2-0), invaincu jusqu'ici, le club nordiste, nouveau dauphin du PSG, vient mettre un peu de piment dans une Ligue 1 pas forcément jouée d'avance.

Enyeama impressionnant


Etonnant de la part d'une équipe en reconstruction à l'intersaison. Mais l'arrivée de René Girard à la place de Rudi Garcia a donné un nouveau style à cette équipe. Fini le jeu flamboyant, c'est désormais un Losc beaucoup plus pragmatique qui est en train de déjouer tous les pronostics. Meilleure défense de L1 (4 buts encaissés), Lille accumule des statistiques affolantes. Sept matchs d'affilée sans prendre de but et 675 minutes d'invincibilité pour Vincent Enyeama, un gardien capable d'écœurer les buteurs du calibre de Falcao. Une recette qui a encore parfaitement fonctionné face aux Monégasques. En ouvrant le score grâce à Roux, opportuniste après un corner de Balmont repris par Basa (27e), Lille a fait l'essentiel. Le reste, Enyeama s'en est chargé en se montrant énorme devant Moutinho (5e), Rivière (67e, 90e) et Falcao (70e, 90e). Sur un contre lancé par Kalou, Mavuba n'avait plus qu'à servir Roux sur un plateau pour tuer tout suspense (71e). Lille n'était pas invité, mais c'est souvent l'imprévu qui donne les fêtes les plus folles.