Rugby : Andy Robinson poussé vers la sortie

©2006 20 minutes

— 

Sélectionneur de l'Angleterre depuis deux ans, Andy Robinson a démissionné hier après une série désastreuse de huit défaites lors des neuf derniers matchs. Depuis trois jours, et la victoire de l'Afrique du Sud à Twickenham (25-14), la fédération anglaise négociait avec son technicien, guère enclin à quitter son poste. Robinson a finalement dû s'y résoudre à moins d'un an d'une Coupe du monde qui verra les Anglais défendre leur titre.

« J'ai été informé que les responsables de la fédération ne voulaient et ne pouvaient plus me soutenir. Je regrette seulement que les structures mises en place dans ce pays pour développer le rugby d'élite ne fonctionnent pas », a lancé Andy Robinson. Rob Andrew, directeur de l'élite au sein de la fédération et adversaire affirmé du sélectionneur, a justifié ce choix par le fait que « les derniers résultats ne correspondaient pas à ce que tout le monde attendait ».

Pour le remplacer, la presse anglaise cite Martin Johnson, ancien capitaine du XV de la Rose ou bien encore Nick Mallett, ancien entraîneur de l'Afrique du Sud, qui avait emmené le Stade Français au titre en 2003 et 2004.

Lui aussi très contesté, Jack White a été maintenu à son poste de sélectionneur de l'équipe d'Afrique du Sud à l'issue d'une réunion hier. Les Springboks affronteront dimanche à Leicester une sélection mondiale.