«Smoking Joe» remet les gants

— 

L'Américain Joe Frazier, 62 ans, ancien champion du monde de boxe des lourds, devait affronter jeudi à Memphis le maire de la ville, Willie Herenton, 66 ans, ancien amateur, dans un combat de bienfaisance dont la recette servira à financer un programme régional de désintoxication.
L'Américain Joe Frazier, 62 ans, ancien champion du monde de boxe des lourds, devait affronter jeudi à Memphis le maire de la ville, Willie Herenton, 66 ans, ancien amateur, dans un combat de bienfaisance dont la recette servira à financer un programme régional de désintoxication. — Brad Barket AFP/Getty Images

Joe Frazier, 62 ans, doit affronter jeudi à Memphis le maire de la ville, Willie Herenton, 66 ans, ancien amateur, dans un combat de bienfaisance.

Frazier reste dans l'histoire de la boxe comme celui ayant infligé à Mohammad Ali le premier knock-down de sa carrière : le 8 mars 1971, "Smoking" Joe Frazier, alors champion du monde, avait battu Ali aux points en quinze reprises dans ce que l'on avait appelé «le combat du siècle».

A 62 ans, Frazier continue de s'entraîner régulièrement et pèse le même poids qu'à l'époque de son combat contre Foreman (environ 110 kg). Son adversaire de ce soir mesure près de 2 m et pèse un peu plus de 90 kilos. Les organisateurs espèrent réunir la somme de 100.000 dollars pour financer un programme régional de désintoxication.

La boxe est désormais coutumière du genre «comeback de retraités». On citera entre autres George Foreman, revenu plusieurs fois sur le ring, qui a même conquis un double titre à 45 ans ; ou Rocky — certes il n’est qu’un boxeur de celluloïd — qui remet les gants au cinéma, à 60 ans. Avec Frazier – Herenton, la fiction est dépassé par la réalité.

Avec AFP