Football : La résurrection de Dao

©2006 20 minutes

— 

Issou Dao revient de loin. Le défenseur central toulousain a disputé samedi contre Rennes (1-0) son premier match de L1 depuis le 2 avril et la réception de... Rennes (0-1). L'un des derniers représentants de la génération pitchoun, au club depuis six ans, a parfaitement muselé l'ex-vedette du Stadium, Daniel Moreira. « J'étais un peu crispé au début, mais j'ai pris peu à peu confiance », sourit le jeune Ivoirien (23 ans). Une confiance qui ne l'a jamais quitté malgré une longue galère : écarté pour des problèmes de comportement en fin de saison dernière, Dao a ensuite cumulé les pépins physiques. Notamment une blessure à la cheville gauche, qui l'a empêché de rejoindre Sedan fin juillet. Un nouveau coup dur pour cet ex-Espoir du club, dont la progression avait déjà été brutalement stoppée par une fracture du péroné gauche, en mai 2004.

Cette saison, Issou Dao semblait donc parti pour végéter avec la réserve. Aucun numéro de maillot ne lui avait d'ailleurs été attribué au sein de l'effectif professionnel. Avant que la pénurie de défenseurs ne conduise Elie Baup à le relancer. D'abord à l'entraînement, puis en compétition. « Issou a prouvé sa détermination, apprécie son entraîneur. Je suis content qu'il ne soit pas parti. » Touché par la confiance de Baup, l'intéressé reste néanmoins lucide : « Ce n'est pas parce que j'ai fait un match que je vais demander une place de titulaire. »

Nicolas Stival