Ligue 1: PSG-Bastia à revivre en live comme-à-la maison (4-0, score final)

J.L.

— 

Le joueur du PSG, Zlatan Ibrahimovic, lors d'un match de Ligue des champions contre Benfica, el 2 octobre 2013 à Paris.
Le joueur du PSG, Zlatan Ibrahimovic, lors d'un match de Ligue des champions contre Benfica, el 2 octobre 2013 à Paris. — Sipa
C'est fini. Grosse démonstration parisienne, avec des buts monstrueux dans tous les sens. Bluffant. J'espère qu'on en verra autant pour le multiplex de la soirée, dans une heure. A tout de suite. bisous
88e: Cavani envoie une bastos en lucarne. 4-0, deux buts pour Zlatan, deux buts pour Cavani, tout va bien.
87e: Ohhhhh le penalty pour Paris! La groooosse boulette de Landreau qui rate le ballon et prend le pied de Digne à la place. Belle soirée, vraiment.
76e: Plein de mansuétude, Cavani oublie de pousser la balle au fond des filets après avoir touché le poteau. le viol collectif se poursuit.
73e: Pas faux



70e: Le craquage de Lucas devant Landreau. Qu'est-ce qu'il bouffe quand même le Brésilien
67e: Je crois que je vais finir supporter du PSG. #toien40...
62e: Cavani répond à Zlatan ! Combo feinte de tir + crochet + roulette sur le gardien  + but que tu réussis même pas à FIFA. Enorme.
60e: Le jeu bastiais commence à ressembler à quelque chose. Il était temps.
57e: Pas mal Rabiot décidément. Je le veux bien à Lyon si jamais.
53e: Dis-donc Cavani t'as le droit de la mettre au fond celle-là. La passe de Lucas était une régalade.
50e: Par contre ménez a le droit de se bouger les fesses. Parce que la C1 il va la voir du banc lui.
46e: C'est reparti au Parc. Ibra a fait le boulot, il est remplace par Cavani. J'imagine que Paris va gérer en vue de la C1...
Mi-temps, Paris se balade.
41e: Ongenda c'est pas mal ce qu'il fait. Même si dans un match comme ça, même Piquionne aurait été bon.
36e: Lucas vient de manquer un hat trick en trois minutes. La partie fine continue avec des Bastiais très consentants.
30e: Ménez trop collectif. On aura tout vu.
28e: Lucas s'amuse dans la surface bastiaise avant que Modesto ne se sacrifie. Ca devient gênant pour Bastia là.
25e; Sirigu qui pousse une gueulante sur la première mini-occasion bastiaise. Ca va détend toi mon grand.
21e: L'énorme mimine de Palmieri pour empêcher Lucas de marquer. Sympa l'arbitre de fermer les yeux. A moins que ce soit la peur du paramilitaire en général, je ne sais pas.
19e: Le but dont je vous parlais au début de la vidéo


15e: Et Landreau qui sort uen manchette miracle pour éviter le troisième. Ca va être long ce match pour les Corses.
12e: Le doublé pour le Suédois! cette fois à la réception d'un coup franc de Lucas. Et bien c'est vite plié cette affaire dites-moi.
11e: Pour vous donner une idée, ça ressemble -un peu- à un but qu'il avait marqué avec la Suède à l'Euro 2004 je crois. J'essaie de vous trouver ça.
10e: IBRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!! Magique il nous fait le coup de l'aile de pigeon en pleine surface. Je suis tout ému.
8e: Bon on arrête avec les passes latérales les gars? ca a commencé là. il y a même des gens qui regardent.
5e: Paris a pris les choses en main d'entrée. On sent que les hommes de Laurent Blanc n'ont pas envie de traîner. C'est qu'il y a Ligue des champions la semaine prochaine...
1e: C'est parti au Parc sous un beau soleil de fin d'été. Dommage que les Bastiais gâchent tout avec un maillot piqué aux bérets verts, vous savez les commandos de grand malade qu'on voit à la télé de temps en temps.
17h01: Côté bastiais, un milieu de classe presque internationale, n'ayons pas peur des mots.



16h59: Ménez et le petit Ongenda titulaires, voilà les deux grosses cotes du jour.



16h58: Bonjour à tous, je vous dégote les compos avant que ça démarre au Parc.

Pendant que l'OM  décroche tranquillement mais sûrement et que les Monégasques prennent le soleil sur le Rocher, le PSG a l'occasion de prendre la tête de la L1 en solo si Bastia veut bien se laisser faire cet après-midi au Parc. On vous vendrait bien un match à suspense, d'autant que les Corses sont plutôt sympas à voir jouer et que Paris est amputé de tous ses milieux de terrain italiens -Verratti et Motta- mais personne n'y croit franchement. D'ailleurs, notre petit doigt nous dit que le Brésilien Lucas a coché ce match sur son agenda pour enfin- lancer sa saison. On prend les paris ?

>> Est-ce que j'ai vraiment besoin de vous en dire plus pour vous convaincre d'être avec nous sur les coups de 17h? Venez nombreux, c'est gratuit pour les filles.