Le football amateur deviendrait moins violent

R. B.

— 

Le logo de la Fédération française de football.
Le logo de la Fédération française de football. — SOLAL/SIPA

Selon une note interne de la Fédération française de football (FFF) que s’est procurée L’Equipe, les violences lors des rencontres de football amateur auraient diminué de 12% entre la saison 2011-2012 et 2012-2013. Depuis 2006, c’est la première fois que les statistiques, effectuées sur plus de 670.000 rencontres, indiquent une baisse des comportements violents.

Les violences sur les arbitres inquiètent toujours

Un point préoccupe cependant toujours la FFF. En baisse de 1%, les violences contre les arbitres restent assez importantes, avec 4.746 agressions recensées la saison dernière. Enfin, la FFF déplore également une hausse (1%) des violences en périphérie des matchs de football. «Il s’agit soit de spectateurs, soit de parents, soit de tiers qui profitent d’une rencontre pour régler des comptes n’ayant souvent que peu de rapport avec le football», rapporte le quotidien sportif.