Gachassin tempête et se reprend

— 

Jean Gachassin, un président agacé.
Jean Gachassin, un président agacé. — SIPA

Jean Gachassin n'y est pas allé avec le dos de la cuillère au cours d'une discussion avec les acteurs du tennis français en marge du tournoi de Saint-Malo, selon Le Parisien. Voulant défendre l'intérêt d'une rénovation rapide du site de Roland-Garros, le président de la FFT s'est laissé aller à une confidence surprenante sur la survie du tournoi : «Nous sommes attaqués par le Qatar. Des avocats et des hommes d'affaires sont allés voir personnellement les 100 premiers joueurs mondiaux en leur disant :»Combien vous avez à Roland-Garros ? 32 millions d'euros ? Ecoutez, nous, on vous en donne 50 pour qu'il y ait un tournoi en même temps que Roland-Garros !«»

La charge est violente et a entraîné un rétropédalage de la fédération sous la forme d'un communiqué dans lequel Gachassin «tient à présenter ses excuses à ses amis qataris, dont le rôle dans le sport français mérite le plus grand respect». L'épisode est cependant significatif des tensions qui entourent le projet de rénovation de Roland-Garros. J. L.