«En Europe, les gens savent maintenant qui est le PSG»

— 

Vous retrouvez un grand club portugais en phase de groupes. Est-ce que ce sera plus facile contre Benfica que face à Porto ?

L'an passé, tout le monde se demandait ce que valait le PSG et jusqu'où il pouvait aller en Coupe d'Europe. Cette fois, les gens savent qui on est partout en Europe. Je pense que nos résultats nous ont permis d'acquérir le respect.

Est-ce la bonne année pour remporter le dernier trophée qui manque à votre palmarès ?

Je pense que j'ai une bonne opportunité de le faire avec le PSG. Il y a une grande équipe, un grand projet, tout est réuni et c'est pour ça que je viens de prolonger mon contrat. Après, une victoire en C1 se joue souvent sur des détails qu'on ne maîtrise pas toujours.

Il faudra tout de même que vous marquiez plus pour avoir une chance d'aller loin, non ?

J'ai été un peu maladroit depuis le début de saison, mais ce n'est pas un problème. C'est positif que le danger ne vienne pas d'un seul joueur.

J.L.