Ligue des champions: Pour Pierre-Emerick Aubameyang, «beaucoup d'équipes vont venir se casser dans le Mur»

B.V. à Dortmund

— 

Les joueurs de Dortmund, Sahin, Sturm et Aubameyang fêtent leur victoire face à Marseille (3-0) en Ligue des champions, le 1er octobre 2013.
Les joueurs de Dortmund, Sahin, Sturm et Aubameyang fêtent leur victoire face à Marseille (3-0) en Ligue des champions, le 1er octobre 2013. — M.MEISSNER/AP/SIPA

Adopté par le public allemand, Pierre-Emerick Aubameyang se sent déjà chez lui à Dortmund. Ca ne s’est pas forcément trop vu mardi soir contre Marseille, où il a été plutôt maladroit malgré une bonne activité. Mais peu importe, son équipe s’est imposée, et avec la manière.

Après le match de ce soir, on a l’impression qu’il y a un monde entre l’OM et Dortmund…
Un monde, peut-être pas. On a su bien jouer notre match, on a de gros talents dans notre équipe qui font la différence quand on a des espaces.

Comment avez-vous trouvé l’opposition marseillaise?
Bonne malgré tout. Dans le vestiaire, j’avais dit que Marseille avait une très bonne équipe. Ca n’a pas été facile, on a du mettre beaucoup de rythme et d’intensité pour pouvoir leur faire mal.

L’ambiance dans votre stade rend les choses plus faciles…
Oui, beaucoup de venir se casser dans le Mur. Ce 12e homme nous apporte beaucoup d’énergie, on sera difficile à battre ici.

Comment voyez-vous la suite des opérations dans ce groupe?
On a rééquilibré les choses (Dortmund avait perdu la première rencontre face à Naples). C’était important de gagner ce soir pour ça. Maintenant, il faut continuer comme ça et essayer de prendre des points à l’extérieur.

Malgré les cinq buts de Dortmund le week-end dernier et les trois ce soir, vous n’avez pas marqué…
Ca ne fait que deux matchs! Ca va revenir. Il faut continuer à donner le maximum pour l’équipe, si je ne marque pas ce n’est pas un problème.